BFMTV

Attaque à la Préfecture de police: Marine Le Pen réclame la démission de Christophe Castaner

Marine Le Pen à Bruxelles, le 13 juin 2019.

Marine Le Pen à Bruxelles, le 13 juin 2019. - ARIS OIKONOMOU / AFP

INFO BFMTV - Deux jours après l'attaque meurtrière qui a frappé la Préfecture de police de Paris, la cheffe de file du Rassemblement national appelle à la démission du ministre de l'Intérieur.

Après Éric Ciotti et Guillaume Larrivé du parti Les Républicains (LR), c'est au tour de Marine Le Pen de grossir les rangs des personnalités politiques de l'opposition réclamant le départ de Christophe Castaner du ministère de l'Intérieur, a-t-elle indiqué à BFMTV.

La présidente du Rassemblement national (RN), députée du Pas-de-Calais, a également déclaré soutenir la demande d'ouverture de commission d'enquête parlementaire à l'Assemblée nationale, lancée par le groupe LR au palais Bourbon.

Jeudi, quatre policiers sont morts, poignardés dans l'enceinte de la Préfecture de police de Paris, par un de leurs collègues, adjoint administratif qui occupait le poste d'informaticien au sein de la Direction du renseignement de la Préfecture de police (DRPP).

L'enquête a depuis été confiée au parquet national antiterroriste (PNAT) et de nouveaux éléments sur la personnalité de l'assaillant ont été révélés, notamment le fait que l'individu, converti à l'islam, se serait radicalisé et aurait, selon un témoin entendu par les enquêteurs, développé ces derniers temps un comportement troublant.

Thomas Soulié avec Clarisse Martin