BFMTV

Affaire Benalla: son avocat n’a "rigoureusement rien à dire" sur les images du Jardin des Plantes

Me Laurent-Franck Liénard, l’avocat d’Alexandre Benalla, évoque les nouvelles images du Jardin des Plantes, qui semble fragiliser la défense de l’ancien chargé de mission de l’Élysée.

Le nouveau rebondissement de l’affaire Benalla ne semble pas perturber son avocat. Me Laurent-Franck Liénard revient ce mardi sur BFMTV sur la nouvelle vidéo publiée par Médiapart et franceinfo. Sur les images, deux hommes ressemblant à Alexandre Benalla et Vincent Crase prennent un manifestant par le bras au Jardin des Plantes, le 1er Mai dernier, quelques heures avant les faits déjà connus survenus place de la Contrescarpe.

"La raison, le fondement (de ce geste, ndlr), je n’en sais strictement rien", réagit Me Laurent Franck-Liénard. "Moi, je vois cette vidéo, je ne sais absolument pas ce qui s’est passé donc je n’ai rigoureusement rien à en dire."

Il reconnaît néanmoins que "si on lui reproche quelque chose sur le plan judiciaire, on aura accès à un dossier, on saura qui aura été interpellé, pourquoi et on pourra répondre."

La défense affaiblie

Ces nouvelles images affaiblissent la défense d’Alexandre Benalla: dans une interview au Journal du Dimanche, Alexandre Benalla a réfuté toute "intervention" de sa part à ce moment-là au Jardin des Plantes. "J'étais derrière les policiers en tant qu'observateur, on peut le voir distinctement, je n'ai ni casque, ni brassard, ni radio", a-t-il affirmé.

Lundi, une nouvelle enquête a été ouverte pour des violences présumées commises au Jardin des Plantes. Elle fait suite aux plaintes de deux jeunes de 23 et 24 ans, qui affirment avoir fait l’objet d’une intervention musclée. Des affirmations accompagnées d’une vidéo, publiée par Libération.

B.P.