BFMTV

VSD condamné pour avoir publié la photo d'une victime du Bataclan

La devanture du Bataclan.

La devanture du Bataclan. - BFMTV

L'hebdomadaire avait publié la photo d'une victime décédée de l'attentat du Bataclan, qui avait eu lieu le 13 novembre 2015 à Paris.

Le magazine VSD a été condamné ce vendredi au civil à Lyon pour avoir publié la photo d'une victime de l'attentat du Bataclan, a appris l'Agence France-Presse (AFP) auprès de l'avocat de la famille.

L'hebdomadaire devra verser au total 24.000 euros de dommages et intérêts aux parents et au frère de Cédric Gomet, âgé de 30 ans, tué lors de l'attaque du Bataclan le 13 novembre 2015.

Condamné à publier le jugement

VSD est également condamné par le tribunal à publier le jugement dans son prochain numéro.

Les proches du trentenaire avaient poursuivi le magazine pour atteinte à la dignité et atteinte au droit à la vie privée pour avoir publié la photo du jeune homme gisant sur une civière. Ils réclamaient 45.000 euros de dommages et intérêts.

"Sur le principe, c'est important que soit sanctionné un magazine qui se fait du chiffre d'affaires en publiant la photo de quelqu'un d'agonisant", a déclaré l'avocat de la famille de Cédric Gomet, Me Jean Sannier.

La victime étant décédée, ses parents n'avaient pas eu la possibilité de poursuivre la publication au pénal, a déploré l'avocat, qui a appelé "le législateur à aller plus loin" sur les droits des héritiers.

Jeanne Bulant avec AFP