BFMTV

Tireur à BFMTV: les images de la vidéosurveillance

Image extraite de la bande de vidéosurveillance, dans les locaux de BFMTV le 15 novembre 2013.

Image extraite de la bande de vidéosurveillance, dans les locaux de BFMTV le 15 novembre 2013. - -

Les images filmées par la caméra de vidéosurveillance vendredi, dans les locaux de BFMTV montrent l'irruption du tireur qui a menacé un journaliste. Cet homme pourrait être celui qui a blessé un photographe, lundi dans les locaux de "Libération".

A 6h53, vendredi, le hall de BFMTV est quasiment vide. Les images filmées par les caméras de vidéosurveillance montrent un journaliste entrer dans les locaux. Un vieil homme se dirige, lui, vers la sortie, il s'apprête à monter la volée de marches qui le sépare la porte.

Soudain, un individu vêtu d'une doudoune noire sur un pull vert entre sans se presser. Il est armé d'un fusil. Il descend les marches et se dirige vers l'accueil. Une deuxième caméra le filme sous un autre angle. Il pointe son arme vers Phillipe Antoine, rédacteur en chef à BFMTV. La scène ne dure que quelques secondes, l'homme rebrousse alors chemin et ressort de l'immeuble.

Un homme européen, d'1m70 ou 1m80, cheveux poivre et sel

Une troisième caméra, placée à l'extérieur du bâtiment, montre l'homme s'enfuir en courant dans la rue.

L'homme pourrait être celui qui s'est introduit lundi matin dans les locaux de Libération, blessant grièvement un photographe. Le procureur François Molins, a évoqué lors d'une conférence de presse en fin d'après-midi "des similitudes dans le modus operandi". Il a également établi un premier signalement: un homme européen, d'1m70 ou 1m80, cheveux poivre et sel, portant une barbe de deux ou trois jours s'il ne l'a pas rasée et une parka trois-quart kaki. Il serait également porteur d'une casquette et de lunettes.

Le procureur a montré la photo du suspect dans les locaux de BFMTV et une autre image prise rue du Temple, à l'angle de la rue Béranger où est situé "Libération".

M. R.