BFMTV

Orly: l'assaillant était sous l'empire de l'alcool et de stupéfiants

L'homme abattu à l'aéroport samedi était alcoolisé et avait consommé du cannabis et de la cocaïne, selon les analyses toxicologiques.

L'homme qui a attaqué une patrouille militaire samedi à l'aéroport d'Orly avant d'être abattu était sous l'empire de l'alcool et de stupéfiants au moment des faits, a indiqué dimanche soir une source judiciaire.

"Les analyses toxicologiques réalisées ce dimanche ont mis en évidence un taux d'alcoolémie de 0,93 gramme par litre de sang et la présence de cannabis et de cocaïne", a détaillé cette source. Ce Français d'origine tunisienne de 39 ans, braqueur multirécidiviste, avait été condamné en 2009 pour trafic de stupéfiants.

L'assaillant avait été signalé comme radicalisé en prison. Il s'était attaqué samedi à une militaire de l'opération Sentinelle à l'aéroport d'Orly-Sud dans le Val-de-Marne, en se disant prêt à "mourir" au nom d'Allah, au terme d'une équipée violente et solitaire à travers la banlieue parisienne.

Aucune complicité éventuelle n'a été établie à ce stade: les gardes à vue d'un frère et d'un cousin de l'assaillant, qui s'étaient présentés d'eux-mêmes samedi au commissariat, ont été levées dimanche soir, quelques heures après celle du père, laissé libre dès samedi soir.

David Namias avec Cécile Ollivier