BFMTV

Mort ou en fuite, l’énigme du sort d’Abdelhamid Abaaoud

Photo non datée d'un homme présenté comme Abdelhamid Abaaoud, un jihadiste belge soupçonné d'être le commanditaire des attentats de Paris.

Photo non datée d'un homme présenté comme Abdelhamid Abaaoud, un jihadiste belge soupçonné d'être le commanditaire des attentats de Paris. - Dabiq - AFP

Le jihadiste français Abdelhamid Abaaoud était la cible de l'assaut de Saint-Denis mais ne fait pas partie des personnes interpellées. Pour le moment, on ignore s'il a été tué dans l'assaut. Les enquêteurs travaillent sur l'identification des corps.

Il est le possible cerveau des attentats du 13 novembre qui ont fait 129 morts et 352 blessés à Paris et Saint-Denis, revendiqué par Daesh. Le jihadiste belge Abdelhamid Abaaoud est-il mort ou en fuite ? Mercredi, l’assaut du Raid et de la BRI dans un appartement de Saint-Denis visait à interpeller ce membre actif de Daesh.

Abaaoud possiblement en France 

Premier élément dans la traque du terroriste, Abdelhamid Abaaoud serait en France. Lundi, les enquêteurs ont reçu un témoignage assurant que cet "inspirateur de très nombreux projets d'attentats terroristes en Europe" serait en France, a assuré le procureur de la République de Paris, François Molins.

Une information qui a conduit à l'assaut contre l'appartement de Saint-Denis. Mais le jihadiste de 28 ans ne fait pas partie des huit personnes interpellées mercredi par les forces de l'ordre après l'opération

-
- © -
Mélanie Longuet