BFMTV

Daesh: Anonymous s'attaque à l'Etat islamique sur Twitter avec des images manga

Anonymous s'attaque à l'organisation Etat islamique sur Twitter.

Anonymous s'attaque à l'organisation Etat islamique sur Twitter. - Anonymous

Le groupe de pirates informatiques anonymes a lancé une campagne contre les comptes Twitter détenus par le groupe Etat islamique. Les "hacktivistes" utilisent notamment des images manga pour décrédibiliser l'organisation terroriste.

Certains comptes Twitter du groupe Daesh affichent désormais l'image manga d'une jeune fille en photo de profil. Les hacktivistes d'Anonymous qui visent régulièrement l'organisation de l'Etat islamique (EI) sont à l'origine de ces piratages.

La jeune fille, vêtue comme une combattante de l'organisation Etat islamique est parfois dénudée ou dessinée avec un poignard qui rappelle les décapitations perpétrées par les jihadistes. Sauf que la figurine se coupe tout simplement du melon. Le personnage a été baptisé ISIS-Chan, "Isis" correspondant à l'acronyme de l'Etat islamique en anglais et le suffixe "chan" en japonais évoquant le côté mignon de la figurine.

Décrédibiliser et perturber le référencement sur Internet

Cette campagne de piratage d'Anonymous a ciblé en tout près de 750 comptes Twitter affiliés à l'organisation terroriste. Certains de ces comptes, dont la liste a été publiée sur le site Pastebin, affichent désormais des photos d'Isis-chan ou ont simplement été fermés ou suspendus. Parmi les sites listés par les Anonymous, des comptes affichent plus de 10.000 followers, d'autres sont plus confidentiels. Des comptes Facebook ainsi que des blogs de propagande ont aussi été ciblés.

L'objectif de cette vague de piratage: perturber le référencement de l'organisation islamique, c'est-à-dire sa visibilité sur moteurs de recherche comme Google, avec le mot clé "Isis". Anonymous souhaite aussi à la marge décrédibiliser l'organisation en se moquant des militants de l'organisation et en diluant leurs messages.

Les Anonymous cherchent à décrédibiliser l'action des militants de Daesh.
Les Anonymous cherchent à décrédibiliser l'action des militants de Daesh. © Capture Twitter

 "Faire perdre du temps" au groupe terroriste

Mais l'action des Anonymous, qui semble massive, reste loin de perturber le groupe terroriste. D'après une étude évoquée par la BBC, plus de 90.000 comptes Twitter appartiendraient à l'organisation Etat islamique ou à ses membres. Si l'action des Anonymous ne va pas anéantir la présence des militants de Daesh sur Internet, elle a au moins un mérite pour, J.M. Berger, analyste et spécialiste des mouvements extrémistes, interrogé par la BBC. "Cela aide à limiter leur capacité d'atteindre leurs objectifs (…) Cela permet aussi de leur faire perdre leur temps. Cela nécessite que les militants de l'EI remettent en fonctionnement le réseau plutôt que de recruter et de faire la promotion de leurs idées".

Ces piratages lancés depuis plusieurs mois, s'inscrivent dans un cadre d'un ciblage de l'organisation terroriste baptisé Operation ISIS, relayé avec le hashtag #OpIsis sur les réseaux sociaux. Après les attentats de Paris en janvier dernier, les hackeurs d'Anonymous avaient promis une riposte de grande ampleur qui semble se poursuivre.

Carole Blanchard