BFMTV

Champs-Elysées: Philippe déplore qu'un fiché S puisse avoir un permis de port d'arme

Edouard Philippe à Matignon, le 6 juin 2017

Edouard Philippe à Matignon, le 6 juin 2017 - ALAIN JOCARD, AFP/Archives

Le Premier ministre a déploré mardi matin, qu'un fiché S puisse posséder un permis de port d'arme, à l'instar de l'homme décédé lundi sur les Champs-Elysées, après avoir tenté de percuter un fourgon de gendarmerie

Le Premier ministre, Edouard Philippe a affirmé mardi sur RMC et BFMTV que "personne ne pouvait se satisfaire" que "quelqu'un qui fait l'objet d'un signalement puisse continuer à bénéficier" d'une autorisation de détention d'armes, après l'attentat raté lundi sur les Champs-Elysées par un homme fiché S depuis 2015.

"Personne ne peut se satisfaire, et certainement pas moi, de ce que quelqu'un qui fait l'objet d'un signalement puisse continuer à bénéficier de cette autorisation", a déclaré le Premier ministre. 

L'homme qui est décédé dans la tentative d'attentat, bénéficiait d'un permis de détention d'arme malgré sa fiche S, selon une source proche du dossier.

G.D.