BFMTV

Attentats: Abrini sera livré à la France, mais pas "dans l'immédiat"

La Belgique a lancé un mandat d'arrêt international contre Mohamed Abrini dans l'enquête sur les attentats à Paris.

La Belgique a lancé un mandat d'arrêt international contre Mohamed Abrini dans l'enquête sur les attentats à Paris. - BFMTV

La justice belge a approuvé ce jeudi le principe d'une remise à la France du Belge d'origine marocaine Mohamed Abrini, mis en cause dans les attentats du 13 novembre à Paris, mais celle-ci n'aura pas lieu "dans l'immédiat", a indiqué le parquet fédéral belge.

"La chambre du conseil de Bruxelles a rendu exécutoire" le mandat d'arrêt européen décerné à l'encontre de Mohamed Abrini, selon un communiqué. Mais comme il est également soupçonné d'être impliqué dans les attentats du 22 mars à Bruxelles, "l'exécution proprement dite ne va pas du tout être faite dans l'immédiat", a précisé un porte-parole du parquet.

Aucune date figée

Selon cette même source, Mohamed Abrini pourrait être jugé en Belgique avant d'être livré à la France. Il peut aussi être envoyé temporairement en France au cours de l'enquête ou être encore interrogé en Belgique par les enquêteurs français. "Les délais ne sont pas du tout définis", a insisté le porte-parole du parquet.

A.M avec AFP