BFMTV

Attentat de Nice: "J'ai perdu ma fille jumelle, elle avait 13 ans et demi"

Un père de famille a appris samedi que sa fille faisait partie des victimes du camion fou de la Promenade des Anglais du 14 juillet. Jacques a confié à la presse son incompréhension et sa tristesse.

Il aura fallu deux jours pour apprendre la triste nouvelle. Jacques, le père de Laura a eu la confirmation samedi qu'une de ses jumelles faisait partie des victimes de l'attentat du 14 juillet à Nice. Pendant deux jours il n'a pas dormi avec l'espoir de la retrouver.

"Ils ont cassé un don de Dieu"

"On était sur la Promenade. On était en train de regarder ce feu d'artifice, il y avait des milliers de personnes. On était tous heureux d'aller voir ce feu d'artifice", a-t-il raconté. "J'ai perdu ma fille jumelle. Elle avait 13 et demi. Elle ressemble comme deux gouttes d'eau à sa soeur. Quand je la verrai, j'aurais l'impression de la voir", a-t-il confié des larmes dans la voix.

L'homme se dit abattu et en colère. "Là, aujourd'hui je n'ai pas le contrecoup mais je sais que je vais l'avoir", a-t-il estimé. Les mots lui manquent mais il se dit "vraiment, vraiment en colère. Ils ont cassé un don de Dieu". "Elle ne mérite pas d'être partie si tôt. Je pense aux victimes, aux autres. Il y avait des bébés", a-t-il déploré. Ce père abattu a reçu beaucoup de soutiens, des amis se sont déplacés. Mais il espère que cet événement sera suivi d'effet et que la sécurité sera renforcée surtout pour les événements avec de la foule.

E. M.