BFMTV

Régis de Camaret condamné à 8 ans de prison pour viols

-

- - -

L'ancien prof de tennis a été condamné à huit ans de prison pour viols par la cour d'assise du Rhône.

A l'issue d'un procès très médiatique, Régis de Camaret a été condamné par la cour d'assises du Rhône à 8 ans de prison, pour viols de deux anciennes pensionnaires mineures de son club de Saint-Tropez il y a plus de 20 ans.

L'avocate générale avait réclamé 10 à 12 ans de réclusion. Régis de Camaret a également écopé d'une interdiction définitive d'exercer une activité professionnelle en lien avec le tennis et a fait l'objet d'un mandat de dépôt à l'audience.

Camaret est resté de marbre à l'énoncé du verdict tandis que ses victimes s'étreignaient, entre larmes et sourires. Agé de 70 ans, Régis de Camaret pourra toutefois bénéficier rapidement d'une demande de liberté conditionnelle en vertu de la loi pénitentiaire de novembre 2009.

Camaret n'a jamais reconnu les faits

Ancien entraîneur de tennis, Régis de Camaret répondait depuis le 15 novembre d'agressions sexuelles sur plusieurs joueuses qu'il avaient entraîné dans les années 1980 au Tennis-club des Marres, à Saint-Tropez, dans le Var. Celles-ci étaient mineures au moment des faits.

L'homme n'a jamais voulu reconnaître les faits, et les déclarations des victimes n'ont pu être recoupées par aucun élément matériel. Pourtant, une vingtaine de ses anciennes élèves ont maintenu leurs accusations.

Seules deux jeunes femmes, Stéphanie Carrouget et Karine Pomares, 36 ans chacune, étaient parties civiles dans ce procès. L'accusé, imperturbable, a simplement reconnu des "attouchements" avec la première, "amoureuse" de lui, et une "relation consentante" avec Isabelle Demongeot.