BFMTV

Poitiers: une adolescente aurait été victime de deux agressions homophobes

La jeune fille de 17 ans aurait été agressée après une manifestation contre les opposants au mariage homosexuel.

La jeune fille de 17 ans aurait été agressée après une manifestation contre les opposants au mariage homosexuel. - -

Une jeune fille de 17 ans, lesbienne et engagée au NPA, dit avoir été frappée après un rassemblement contre les opposants au mariage homosexuel.

Elle veut demeurer anonyme, car ses parents ne savent rien de son engagement politique et de son orientation sexuelle. Dans une interview à France 3 Poitou-Charentes, Louise - son prénom a été modifiée par nos confrères - déclare avoir été victime de deux agressions à caractère homophobe dans le centre-ville de Poitiers.

La première agression se serait déroulée le dimanche 21 avril. Avec d’autres militants du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste), Louise manifeste pour protester contre un rassemblement d’opposants au mariage homosexuel. En rentrant à son domicile, la jeune fille aurait été agressée par deux hommes à la "carrure imposante".

Traitée de "sale gouine"

"Ils m'ont lancé des insultes homophobes et reproché mon appartenance à l'extrême-gauche. Ils m'ont mise à terre et m'ont frappé violemment", explique-t-elle à nos confrères. "Ils m'ont traité de "sale gouine" en me disant qu'il n'y avait que des homosexuels dans les mouvements qui défendaient le mariage pour tous."

Quarante-huit heures plus tard, nouvelle agression, toujours dans le centre-ville de Poitiers. "Un homme s'est approché, m'a frappé au visage avant de partir en courant sans dire un mot", affirme Louise. D'après France 3 Poitou-Charentes, les deux agressions ont "laissé des traces".

Au cours du débat sur le mariage homosexuel, plusieurs agressions à caractère homophobe avaient été signalées. Des bars gays avaient été pris pour cible à Bordeaux et Lille, et un couple gay avait été frappé à Paris.