BFMTV

La mère du tireur d'Istres: "Il me disait qu'il était seul"

Marie-Claude, la mère de Karl R., le jeune homme mis en examen pour le meurtre de trois personnes.

Marie-Claude, la mère de Karl R., le jeune homme mis en examen pour le meurtre de trois personnes. - -

Dimanche, la mère du jeune homme mis en examen pour le meurtre de trois personnes jeudi à Istres a tenté d'apporter un éclairage sur la personnalité de son fils.

Elle tente toujours de s'expliquer le geste de son fils. La mère du jeune homme mis en examen pour le meurtre sans raison apparente de trois personnes à Istres, séparée de lui de pendant plusieurs années, a dressé dimanche le portrait d'un garçon longtemps livré à lui-même.

"Il me disait souvent: maman, je suis seul", se souvient-elle. "Je me lève seul, je mange seul, je me couche seul. Papa n'est pas là. Voilà comment il vivait avec son père: il s'est élevé seul, et c'est devenu quelqu'un de paumé."

Elle connaissait son rapport aux armes, et l'avait même incité à s'inscrire dans un club de tir afin de canalyser sportivement son obsession. Mais Marie-Claude savait aussi son fils Karl suicidaire et dépressif. Elle décrit un jeune homme atteint d'absences, qui passait tout son temps sur Internet.

"J'ai insisté pour qu'il soit suivi"

Elle indique d'ailleurs avoir tenté de lui faire prodiguer des soins psychiatriques, mais selon elle, la justice ne l'a pas écoutée. "Ce que je ne comprends pas, c'est que j'ai tellement insisté pour qu'il soit suivi! Pourquoi on ne m'a pas écouté?", s'insurge-t-elle aujourd'hui.

Toutefois, Marie-Claude ne veut pas pas minimiser le drame. "En tant que maman, je ne peux que penser à ces trois familles qui vont rester dans le malheur. C'est irréparable."


A LIRE AUSSI:

>> Istres: le tueur est un petit délinquant passionné d'armes

>> Le tireur avait fait part de son projet et enterré son arme

>> Istres: les ventes d'armes sur Internet pointées du doigt