BFMTV

L'avocat de Jonathann Daval change de discours

Le discours de Randall Schwerdorffer, l'avocat du mari d'Alexia, a changé en moins de 24 heures.

En quelques heures, le discours de Randall Schwerdorffer aura changé radicalement. Lundi, alors qu'on apprend l'interpellation de son client Jonathann Daval et son placement en garde à vue, l'avocat affirme que son client "s'y attendait" et était "très serein". "Jonathann m'a confirmé qu'en aucun cas il était lié d'une façon ou d'une autre au décès de son épouse", ajoute le conseil.

Quelques heures plus tard, les mots ne sont plus les mêmes. Les éléments nouveaux de l'enquête sont sortis dans la presse: le véhicule de fonction du mari a été analysé, et les enquêteurs ont désormais la preuve qu'il a bougé pendant la nuit précédant le signalement de la disparition d'Alexia. Des traces de pneu trouvées près du corps de la jeune femme ont des similitudes avec le véhicule.

L'avocat a "des questions à poser"

"Quand bien même ce serait son véhicule, personne ne dit que c'est lui qui le conduisait", affirme Randall Schwerdorffer.

Mais déjà, les mots ne sont plus les mêmes. "Jonathann Daval n'a pas d'explications et pour être clair, moi non plus (...) Il ne comprend pas comment le véhicule a pu bouger".

Mardi matin, une étape semble franchie.

"La fin de la garde à vue a été très difficile hier soir", confie Randall Schwerdorffer, qui n'a pourtant pas voulu s'entretenir avec son client lundi soir.

Quant aux éléments sur le véhicule et les morceaux de draps trouvés près du corps d'Alexia, le conseil admet qu'ils sont "à charge" contre Jonathann Daval.

"On est en difficulté", ajoute-t-il. Il paraît même se désolidariser du suspect: "Ce matin, j'ai des questions à poser à mon client".

A. K.