BFMTV

Gilets jaunes: à quoi s'attendre ce samedi?

Après les rassemblements du 1er mai, plusieurs manifestations sont attendues samedi pour un 25 ème acte

Après les rassemblements du 1er mai, plusieurs manifestations sont attendues samedi pour un 25 ème acte - Pascal Pavani - AFP

Les gilets jaunes appellent à nouveau à se rassembler dans plusieurs villes de France samedi pour le 25e week-end de mobilisation.

Après les manifestations du 1er mai qui ont rassemblé entre 150.000 et 300.000 personnes mercredi dans toute la France, les gilets jaunes se préparent désormais à un nouveau week-end de mobilisation. Cette journée de samedi devrait donc être marquée par des manifestations dans la capitale, mais aussi en régions.

> Deux manifestations à Paris

Plusieurs groupes Facebook appellent notamment à des rassemblements à Paris, dont l'un intitulé "Acte 25 Sédition à Paris" qui recense 1120 personnes intéressées. Le groupe invite à se rassembler dès 9 heures demain dans la capitale, sans donner plus de précisions.

Deux manifestations ont été déclarées en préfecture. Un cortège partira de l'hôpital Lariboisière, dans le 10e arrondissement, jusqu'à la place de la Nation. Un autre partira de la place Jussieu, dans le 5e arrondissement, jusqu'à la rue de Patay, dans le 13e arrondissement.

Comme les semaines précédentes, la Préfecture de police de Paris a annoncé l'interdiction de manifester sur les Champs-Elysées et dans le secteur de Notre-Dame de Paris.

> Un rassemblement prévu à Lyon

Contrairement à la semaine passée, où les gilets jaunes avaient appelé à se réunir à Strasbourg, aucune ville de province ne semble cette fois être définie comme point de ralliement. 

Une manifestation est cependant prévue à Lyon selon une page Facebook, "Acte 25: Convergence Youth for Climate et Gilets Jaunes !" D'autres mobilisations sont attendues dans plusieurs villes de province comme Montpellier ou Roanne.

> Une "manifestation interrégionale" en Vendée

A La Roche-sur-Yon, en Vendée, une "manifestation interrégionale" non déclarée se prépare et plusieurs appels ont été lancés sur les réseaux sociaux, comme l'explique le préfet dans un communiqué publié le 2 mai. Ce dernier, ainsi que le procureur de la République, mettent en garde contre d'éventuelles violences qui pourraient avoir lieu dans le centre-ville. Ils y expliquent que la mobilisation des forces de l'ordre sera maximale afin d'éviter les débordements.

Manon Fossat