BFMTV
Police-Justice

1er-Mai: 220 gardes à vue et 330 interpellations à Paris à 18h

Heurts entre manifestants et forces de l'ordre lors de la manifestation du 1er mai 2019 à Paris

Heurts entre manifestants et forces de l'ordre lors de la manifestation du 1er mai 2019 à Paris - Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP

La préfecture de police de Paris a indiqué à 18h avoir procédé à plus de 17.700 contrôles préventifs dans les rues de la capitale.

Alors que de nouvelles violences ont émaillé la fin de la manifestation syndicale, la préfecture de police de Paris a revu son bilan d'interpellations à la hausse. Jusqu'à 18h, les forces de l'ordre ont procédé à 330 interpellations et 220 personnes ont été placées en garde à vue. 17.706 contrôles préventifs ont par ailleurs été réalisés dans les rues de la capitale.

Trois ressortissants de nationalité étrangère font partie des individus placés en garde à vue pour "détention et transports d'armes de catégorie A" et "association de malfaiteurs en vue de la commission de crimes ou délits", a souligné le parquet de Paris. 

Selon une source policière, ils ont été arrêtés dans la nuit de mardi à mercredi vers 2h20 près de la Gare du Nord. Au cours de ce contrôle, les forces de l'ordre ont découvert entre autres des marteaux, des couteaux, des boulons, trois bonbonnes de gaz, deux bidons d'essence, une bouteille d'acétone et un itinéraire de la manifestation.

Entre 40.000 et 80.000 manifestants à Paris

Selon un comptage réalisé pour un collectif de médias par le cabinet Occurrence, quelque 40.000 personnes ont manifesté ce mercredi à Paris, un nombre évalué à 80.000 par la CGT. 

Plus de 7.400 membres des forces de l'ordre devaient être déployés lors de la manifestation parisienne, avait déclaré mardi le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, en promettant la "plus grande vigilance" face à la présence annoncée de "1.000 à 2.000 activistes radicaux".

Mélanie Rostagnat avec AFP