BFMTV

Gilets jaunes: 33.700 manifestants, 103 interpellations partout en France

Rassemblement de gilets jaunes devant la gare de l'Est à Paris, le 30 mars 2019

Rassemblement de gilets jaunes devant la gare de l'Est à Paris, le 30 mars 2019 - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

La participation et le nombre d'interpellations sont en baisse par rapport à la semaine précédente, contrairement aux contrôles préventifs qui ont presque doublé.

Les gilets jaunes ont défilé pour le vingtième samedi consécutif afin de réclamer plus de justice sociale, en dépit des interdictions de manifester décrétées dans plusieurs villes de France face à la crainte de nouveaux heurts. D'après les chiffres dévoilés par la préfecture de police de Paris, 37 personnes ont été interpellées dans la capitale, où deux manifestations ont convergé dans le calme en direction de la place du Trocadéro.

Selon le ministère de l'Intérieur, 4.000 personnes ont pris part aux rassemblements à Paris ce samedi contre 5.000 la semaine dernière. Au niveau national, 33.700 manifestants ont été recensés contre 40.500 le 23 mars dernier.

A 17h, les forces de l’ordre avaient procédé au total à 103 interpellations, donnant lieu à 56 gardes à vue, a précisé le ministère de l'Intérieur, dans un communiqué.

Près de 15.000 contrôles préventifs à Paris

A Paris, les forces de l'ordre avaient procédé à 14.485 contrôles préventifs, visant à éviter que des casseurs n'infiltrent les cortèges. 21 verbalisations pour participation à une manifestation non-autorisée ont par ailleurs été enregistrées dans le périmètre interdit qui couvre les Champs-Elysées et ses abords.

La semaine dernière, 51 interpellations et 29 verbalisations avaient été réalisées à la même heure à Paris. Le nombre de contrôles préventifs a toutefois doublé ce 30 mars. 4688 contrôles avaient en effet été menés samedi 23 mars avant 14h.

Mélanie Rostagnat