BFMTV

Condamné à 4 ans de prison, Jawad Bendaoud a décidé de se pourvoir en cassation

Jawad Bendaoud le 21 novembre 2018 au palais de justice de Paris.

Jawad Bendaoud le 21 novembre 2018 au palais de justice de Paris. - Jacques Demarthon - AFP

INFO BFMTV - Le délinquant de 32 ans avait été condamné en appel à 4 ans de prison pour avoir fourni l'appartement où Abdelhamid Abaaoud et son complice Chakib Akrouh s'étaient repliés après les attentats du 13 novembre.

Le logeur de jihadistes du 13 novembre, Jawad Bendaoud, a décidé de se pourvoir en cassation après avoir été condamné en appel vendredi dernier à 4 ans de prison. Le pourvoi a été déposé mardi matin, a appris BFMTV.

Jawad Bendaoud, un délinquant multirécidiviste de 32 ans, a été condamné pour "recel de malfaiteurs terroristes" pour avoir fourni l'appartement où Abdelhamid Abaaoud et son complice Chakib Akrouh s'étaient repliés à Saint-Denis. C'est là qu'ils sont morts dans l'assaut des policiers du Raid, le 18 novembre 2015.

"Délinquant chevronné"

Le jeune homme a toujours affirmé qu'il ne savait pas qu'il hébergeait des jihadistes, mais dans sa décision, la cour d'appel a jugé qu'il était "impossible de se fier à ses déclarations". "Force est de constater qu'il n'a cessé de multiplier les propos contradictoires", écrivent les magistrats qui le décrivent comme "un délinquant chevronné", "un individu sans scrupule".

Jugé pour "non-dénonciation de crime terroriste", Youssef Aït Boulahcen, le cousin d'Abdelhamid Abaaoud, a également été condamné à quatre ans de prison avec mandat de dépôt à l'audience. Cet ambulancier de 26 ans a lui aussi déposé un pourvoi en cassation.

Mélanie Bertrand avec Ambre Lepoivre