BFMTV

Attentat déjoué: retrouvez tous les événements de ce mercredi

Manuel Valls a exprimé sa "solidarité" après s'être rendu dans l'une des églises de Villejuif.

Manuel Valls a exprimé sa "solidarité" après s'être rendu dans l'une des églises de Villejuif. - Document BFMTV/RMC

Bernard Cazeneuve a annoncé l'arrestation d'un homme qui "projetait" un attentat imminent contre "une ou deux églises". Il est également soupçonné d'avoir tué une femme à Villejuif.

Moins de quatre mois après les attentats de Paris, un nouvel attentat a été évité. Bernard Cazeneuve a en effet annoncé mercredi l'arrestation d'un homme de 24 ans. Il projetait un attentat imminent contre "une ou deux églises", de Villejuif, a précisé le ministre de l'Intérieur. Retrouvez ici tous les événements de la journée.

>> L'ESSENTIEL

Un homme de 24 ans a été arrêté dimanche à Paris en possession d'un arsenal de guerre.

Il projetait un attentat contre "au moins une église" de Villejuif

Il est soupçonné d'avoir tué une jeune femme dimanche matin à Villejuif

22h45 - La sœur de Sid Ahmed Ghlam témoigne

21h23 - "Par Dieu nous nous vengerons"

Selon les informations de BFMTV, les enquêteurs ont retrouvé chez le suspect une lettre sur laquelle il avait écrit "par Dieu nous nous vengerons".

20h10 - Aucune faille des services de renseignement selon Bernard Cazeneuve

Selon le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, il n'y a pas eu de faille de la part des services de renseignement dans le suivi de Sid Ahmed Ghlam. Après une convocation du suspect par la DGSI au printemps 2014, "lorsque, début 2015, nous avons eu d'autres d'informations selon lesquelles il aurait pu se déplacer en Turquie, le même processus a été mis en place, qui n'a rien révélé", a poursuivi Bernard Cazeneuve, interrogé sur TF1.

"A partir du moment où ces vérifications ne révèlent pas de connexion avec des milieux terroristes, nous sommes dans un Etat de droit, nous respectons les principes de droit", a-t-il ajouté.

19h51 - Une légion d'honneur posthume pour Aurélie Châtelain

Le maire de Caudry, ville du Nord dont était originaire Aurélie Châtelain, va proposer que la légion d'honneur lui soit remise à titre posthume, a-t-on appris mercredi. "Par son courage, elle a permis l'arrestation de cette personne avant qu'elle ne fasse des actes de cruauté encore plus importants", a dit Guy Bricout. "Aurélie c'était un peu notre petite sœur à tous", avait auparavant indiqué le maire de Caudry à l'antenne de BFMTV

19h42 - Le Parisien affirme que le contact du suspect en Syrie lui aurait indiqué une cache d'arme

Selon Le Parisien, le contact de Sid Ahmed Ghlam en Syrie lui aurait fourni, par SMS, une adresse en banlieue parisienne pour qu'il se procure des armes. Le jeune étudiant aurait alors trouvé un arsenal dans le coffre d'une voiture, dont le propriétaire reste à identifier. Son contact en Syrie l'aurait ensuite convaincu de passer à l'acte, malgré les réticences de Sid Ahmed Ghlam. Davantage de détails sont disponibles dans l'article du Parisien. 

18h29 - Manuel Valls: "Jamais nous n'avons été mis face à une telle menace"

"Je veux rappeler, comme le fait régulièrement le ministre de l'Intérieur, que ce sont plusieurs attentats qui ont été déjoués, des dizaines d'individus qui ont été interpellés, soit parce qu'ils voulaient commettre des attentats, soit parce qu'ils voulaient se rendre en Syrie", a souligné Manuel Valls.

Avant de lancer : "C'est un défi permanent. Jamais dans notre histoire contemporaine nous n'avions été mis devant un tel défi, une telle menace". "Et nous y répondons avec la loi, avec les moyens supplémentaires que nous donnons aux services de sécurité, de renseignement. Nous y répondons aussi par la mobilisation des Français et par notre présence ici à Villejuif", a poursuivi le Premier ministre. 

18h28 - Manuel Valls: "S'en prendre à une église, c'est s'en prendre à la France".

"Vouloir s'en prendre à une église, c'est s'en prendre à un symbole de la France", a poursuivi le Premier ministre. "C'est l'essence même de la France qu'on a sans doute voulu viser, comme les synagogues, les mosquées, les cimetières, Charlie Hebdo. Ce sont des symboles de liberté et de diversité de notre pays qui ont été ciblés", a ajouté Manuel Valls. 

"Les terroristes ont sans doute encore voulu frapper au cœur pour diviser ou pour détruire. La réponse, c'est le rassemblement, c'est l'unité, c'est la démocratie et le vivre-ensemble", a-t-il encore poursuivi, rendant par ailleurs hommage à Aurélie Châtelain, "victime du terrorisme" selon le Premier ministre.

18h17 - Manuel Valls exprime sa "solidarité"

"Nous avons rencontré les autorités religieuses, mais aussi les prêtres et les paroissiens pour manifester notre solidarité", a assuré Manuel Valls après s'être rendu dans l'une des églises de Villejuif vraisemblablement visée. "Nous voulons leur dire notre profonde émotion", a-t-il répété. 

18h13 - Le Premier ministre est arrivé à Villejuif 

Manuel Valls et Bernard Cazeneuve sont arrivés à l'église Saint-Cyr de Villejuif. Ils s'entretiennent avec le prêtre de l'église et le maire de la ville, et devraient s'exprimer ensuite.

17h47 - Ce que l'on sait du suspect 

Qui est Sid Ahmed Ghlam, le suspect arrêté dimanche et placé en garde à vue ? BFMTV.com a retracé son parcours dans cet article.

17h15 - Manuel Valls se rend à Villejuif 

Le Premier ministre va se rendre en fin d'après-midi dans les deux églises de Villejuif qui auraient été visées, a indiqué son entourage. Manuel Valls se rendra dans les églises de Saint-Cyr et de Sainte-Thérèse, avant de faire une déclaration vers 18h00.

16h45 - Le procureur détaille le parcours du suspect

Le jeune homme est arrivé avec sa famille en 2001 à Saint-Dizier. Il est ensuite retourné en Algérie en 2003, où il a passé son baccalauréat en 2010, a précisé François Molins. Revenu en France, il a entamé des études d'électronique. 

16h35 - Sa garde à vue pourrait durer six jours

La garde à vue du suspect pourrait être portée à six jours. Cette durée dérogatoire est notamment prévue en cas de risque d'action terroriste imminente.

16h25 - Le suspect a prétendu s'être blessé "seul"

Le suspect, enfermé dans le mutisme, a fait des déclarations "fantaisistes" a précisé François Molins. Il a affirmé s'être blessé seul en voulant jeter des armes dans la Seine. 

16h20 - Aurélie Châtelain tuée d'une seule balle

Selon le procureur, la jeune femme a été tuée dimanche matin d'une seule balle. Une jeune mère de famille sans histoire, dont BFMTV.com retrace le parcours dans cet article

16h15 - Des documents liés à l'Etat islamique retrouvés chez le suspect

Des documents en langue arabe évoquant Al-Qaïda et l'Etat islamique ont été retrouvés chez le suspect lors d'une perquisition, a annoncé mercredi le procureur de Paris lors d'une conférence de presse.

Le suspect était en contact avec une autre personne, pouvant être installée en Syrie, "lui demandant de cibler particulièrement une église", a ajouté le procureur, François Molins. Par ailleurs, plusieurs armes lourdes ont été retrouvées chez le suspect.

15h50 - François Hollande : "Nous devons continuer à être vigilants"

"Nous sommes toujours sous la menace terroriste" a affirmé François Hollande. "Nous devons continuer à être vigilants. C'est la raison pour laquelle j'avais maintenu le plan Vigipirate à son niveau le plus élevé depuis le début des attentats de janvier", a-t-il ajouté, après avoir salué le travail effectué par les forces de l'ordre dans cette affaire. 

15h45 - Le président de la République évoque d'autres attentats déjoués

"Un acte terroriste a été déjoué, ce n'était pas le premier. Il y en a eu d'autres ces dernières semaines et ces derniers mois", a affirmé François Hollande lors d'une conférence de presse. "Celui-là avait commencé à être perpétré, selon les informations dont nous disposons. Il aurait pu avoir d'autres conséquences, puisque l'une des cibles était une église, sans doute avec des conséquences humaines qui auraient été encore plus graves. Mais elles le sont déjà, puisqu'une jeune femme a selon toute vraisemblance été tuée par le jeune homme arrêté. C'est à la justice de faire son travail", a-t-il ajouté.

15h20 - Nicolas Sarkozy : "la sécurité prime sur un certain nombre de règles"

"La sécurité prime sur un certain nombre de règles, (...), tout doit être fait pour assurer la sécurité des Français", a réagi Nicolas Sarkozy, en déplacement à Nice. "Chaque fois que le gouvernement ira dans ce sens, nous le soutiendrons", a ajouté le président de l'UMP. 

15h05 - Le maire de Villejuif annonce des renforts de sécurité

"Des renforts supplémentaires seront mis en place sur la ville de Villejuif pour instaurer un climat de sécurité", a assuré le maire de Villejuif, Franck Le Bohellec, précisant que des rondes auraient également lieu devant les églises. "Je souhaite rassurer les Villejuifois" a-t-il indiqué, lors d'une conférence de presse. 

15h00 - Le suspect reconnaît un séjour en Turquie en 2014

Selon les informations de BFMTV, le suspect a reconnu un séjour en Turquie en 2014. 

14h30 - François Hollande pourrait s'exprimer 

Le président français pourrait réagir en début d'après-midi, en marge de sa rencontre avec le président ukrainien, Petro Porochenko.

14h00 - Sid Ahmed Ghlam transféré à l'Hôtel-Dieu

Selon les informations de BFMTV, Sid Ahmed Ghlam, l'étudiant interpellé dimanche, a été conduit à l'hôpital parisien de la Pitié salpêtrière. Il y a été opéré, avant d’être transféré à l'Hôtel-Dieu, qui dispose d’une unité médico-judiciaire.

13h45 - "Au moins une église" visée à Villejuif

"Au moins une église" était visée à Villejuif, a déclaré mercredi à l'AFP l'évêque de Créteil, Mgr Michel Santier. Selon les premiers éléments en sa possession, il s'agirait de l'église "près de la mairie".

13h30 - Aurélie Châtelain a succombé à ses blessures par balles

Le meurtre d'Aurélie Châtelain à Villejuif, dans lequel serait impliqué l'étudiant arrêté, remonte à dimanche matin, selon une source proche du dossier. La mort de la jeune femme de 32 ans, retrouvée dans une voiture en feu, a bien été provoquée par ses blessures par balles et non par les fumées de l'incendie, a révélé l'autopsie réalisée lundi.

13h15 - "Les catholiques sont dans l'émotion"

Interrogé par BFMTV, l'évêque de Créteil, Monseigneur Michel Santier, a fait part de son inquiétude. "Comme la plupart des citoyens français, les catholiques sont dans l'émotion qu'un attentat ait pu viser une église, ou des églises catholiques, sur Villejuif", a indiqué l'évêque. "Mais nous faisons confiance aux pouvoirs publics, puisqu'ils ont déjoué cet attentat", a précisé Michel Santier, appelant tout de même à la mobilisation et à une "vigilance nécessaire".

13h00 - Une église de Villejuif visée

Selon l'Abbé Grosjean, qui cite l'évèque de Créteil, au moins une église de Villejuif était visée par le suspect.

12h45 - Quelle sécurité dans les églises?

Jusqu'à l'attentat déjoué dimanche dernier, les églises en France n'avaient pas été la cible de menaces terroristes directes. Mais après les annonces de Bernard Cazeneuve, les mesures de sécurité prévues par Vigipirate pourraient être augmentées >> Quelle sécurité dans les églises ?

12h20 - "La menace est à un niveau jamais atteint"

Ancien juge anti-terroriste, Jean-Louis Bruguière estime que "la menace est prégnante" et même "à un niveau jamais atteint". Il insiste sur l'importance de la détection précoce de ces menaces concédant que "les signes d'alerte ne sont pas évidents". Pour lui, "la loi sur le renseignement est un bon exemple de la pertinence d'un renforcement de nos services" >> La vidéo est à voir ici

12h10 - Le suspect vivait dans une résidence étudiante du 13e

Le suspect, étudiant en informatique de 23 ans, vivait dans une résidence étudiante dans le 13e arrondissement. Sa chambre a été perquisitionnée par la police. Des scellés ont été posés.

12h00 -"Les terroristes ciblent la France", dit Manuel Valls

"Notre pays fait face à une menace terroriste sans équivalent dans le passé. Les terroristes ciblent la France pour nous diviser", constate Manuel Valls. "La réponse doit être la protection de nos concitoyens mais aussi le rassemblement. C'est comme cela que nous répondrons à la demande des Français le 11 janvier", ajoute le Premier ministre à la sortie du conseil des ministres.

11h56 - Bernard Cazeneuve sur BFMTV jeudi

Le ministre de l'Intérieur reviendra sur cet attentat déjoué au micro de Jean-Jacques Bourdin, jeudi à 8h35.

11h55 - Un arsenal de guerre

Qu'a trouvé exactement la police chez le suspect? L'arsenal découvert était composé notamment de "plusieurs armes de guerre, d'armes de poing, de munitions, de gilets pare-balle et de matériel informatique et de téléphonie", a précisé Bernard Cazeneuve.

11h40 - "On a eu de la chance dans cette affaire"

Patrice Ribeiro, secrétaire général du syndicat Synergie officiers, a réagi sur BFMTV à l'annonce de l'arrestation. "Je crois qu'on a eu un vrai coup de chance sur cette affaire", estime le policier. S'il rappelle que l'étudiant en informatique était connu des services de police, il "s'était rendu un peu plus discret ces derniers mois", à l'instar des frères Kouachi. "Des dizaines de personnes ont ce profil et sont susceptibles de passer à l'action", prévient-il.

11h20 - La police arrivée la première à Villejuif

"Le Samu a été appelé et ce sont mes collègues qui sont arrivés les premiers pour prodiguer les premiers secours en attendant les pompiers", raconte sur BFMTV Nicolas Comte, porte-parole Unsa-SGP. Il confirme par ailleurs que la police doit être appelée systématiquement lors d'une blessure par balle.

11h00 - Une jeune femme interpellée à Saint-Dizier

Le suspect a des attaches familiales à Saint-Dizier, en Haute-Marne. Selon France 3, une trentaine d'agents de la Brigade de recherche et d'intervention ont perquisitionné un pavillon de la ville. Une jeune femme a été interpellée. Le logement des parents du suspect a lui aussi été fouillé par la police.

10h50 - La présence du suspect à Villejuif confirmée

L'information est désormais confirmée: le suspect a bien été reconnu sur des images issues de la vidéosurveillance à Villejuif, dans le Val-de-Marne. C'est dans cette ville qu'Aurélie Châtelain a été tuée dans sa voiture.

10h45 - Un député réclame la protection des églises

Philippe Meunier réagit à l'annonce de Bernard Cazeneuve en réclamant la protection des églises. "Le gouvernement protège les mosquées. Il serait temps de protéger les églises", écrit le député UMP sur Twitter.

10h37 - Qui est le suspect?

L'homme est âgé de 24 ans, il est étudiant en informatique. Son nom n'a pas été rendu public.

10h35 - Le suspect hospitalisé

Comment la police est arrivée vers le suspect? Blessé à la jambe dimanche, l'homme appelle le Samu. Sa jambe est en sang, il est donc hospitalisé. C'est alors que la police est prévenue, comme c'est le cas lors de blessure par balle. >> Comment la police est remontée jusqu'au suspect

10h15 - Conférence de presse à 16h

Le procureur de Paris en dira plus sur les détails de l'affaire lors d'une conférence de presse mercredi à 16 heures.

10h10 - Un attentat déjoué par hasard

C'est en blessant Aurélie Châtelain que le suspect se serait lui-même blessé à la jambe. Il perd du sang et appelle alors le Samu, qui appelle la police. Son véhicule est fouillé: la police y découvre des armes, puis trouve de la documentation à son domicile: l'homme a des velléités de départ en Syrie, mais ne faisait pas l'objet d'une enquête judiciaire. Mardi, coup de théâtre: la police se rend compte que l'homme apparaît sur des images de vidéosurveillance de Villejuif. Son ADN est alors vérifié: il correspond à celui retrouvé sur le véhicule d'Aurélie Châtelain.

09h45 - L'homme soupçonné du meurtre d'une femme à Villejuif

Le suspect est par ailleurs soupçonné d'être impliqué dans le meurtre d'Aurélie Châtelain, une jeune femme de 32 ans retrouvée morte dans une voiture dimanche à Villejuif, dans le Val-de-Marne.

09h40 - L'individu voulait partir en Syrie

Bernard Cazeneuve précise également que l'homme avait des velléités de départ en Syrie.

09h30 - Un homme arrêté avec un arsenal de guerre

Un homme a été arrêté en possession d'un "arsenal de plusieurs armes de guerre", annonce Bernard Cazeneuve. 

A. K.