BFMTV

Attentat de Conflans: le père de famille qui a diffusé la vidéo reste en détention provisoire

Police (illustration)

Police (illustration) - AFP

Les cinq majeurs mis en examen après l'assassinat de Samuel Paty ont été placés en détention provisoire. Deux autres mineurs sont restés libres, sous contrôle judiciaire.

Brahim C., le père de famille à l'origine d'une vidéo dans laquelle il se plaignait du professeur Samuel Paty, assassiné la semaine dernière à Conflans-Sainte-Honorine, reste en détention provisoire, a statué le juge des libertés et de la détention, selon des informations de BFMTV.

Les cinq majeurs mis en examen après l'assassinat de Samuel Paty ont donc été placés en détention provisoire dans ce dossier. Deux autres mineurs sont restés libres, sous contrôle judiciaire.

Sept mises en examen

Dans le cadre de l'assassinat Samuel Paty, sept personnes ont été mis en examen. Deux mineurs ont été mis en examen pour "complicité d’assassinat en relation avec une activité terroriste". L'un des deux a reconnu avoir désigné le professeur à l'assaillant a fait savoir son avocat.

Quatre autres personnes ont été mises en examen pour complicité d’assassinat en relation avec une activité terroriste. Enfin, l'un des amis de l'assaillant, Yussuf C. a de son côté été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste en vue de commettre des crimes d'atteinte aux personnes".

Alexandra Gonzalez avec Clément Boutin