BFMTV

Alexandre Benalla était présent dans le bus des Bleus lundi sur les Champs-Elysées

Censé être rétrogradé à des missions internes de sécurité après ses actes de violence contre un manifestant, Alexandre Benalla a pourtant assuré la sécurité des Bleus lundi à Paris. Il a également été mobilisé le 1er juillet pour l'entrée au Panthéon de Simone Veil.

Le collaborateur du président de la République accusé de violences contre un manifestant le 1er mai dernier était bien présent dans le bus des Bleus sur les Champs-Elysées lundi, a confirmé la présidence à BFMTV. 

Dans une vidéo diffusée par Le Monde mercredi, un homme identifié comme Alexandra Benalla, protégé par un casque de policier (ainsi que d'un brassard "police" sur d'autres images du même jour), est filmé en train de saisir un manifestant et de le frapper à terre, le 1er mai dernier place de la Contrescarpe à Paris. 

Cet homme, précédemment chargé de la sécurité des déplacements d'Emmanuel Macron, a été mis à pied quinze jours avec suspension de salaire, tout comme un gendarme réserviste qui l'accompagnait dans les mêmes conditions, a confirmé ce jeudi l'Elysée. 

Le directeur de cabinet du président de la République a précisé au Monde qu'Alexandre Benalla avait demandé à accompagner les forces de police "pour voir comment se gérait une grande manifestation". L'autorisation lui a été donnée avec la précision qu'il ne serait qu'"observateur". 

"Il s'est occupé de la sécurité des Bleus"

S'il a été rétrogradé sur des missions internes, il a toutefois été mobilisé ce lundi lorsque les Bleus victorieux sont rentrés à Paris et ont descendu les Champ-Elysées en bus. 

"Il était à Roissy, il s'est occupé de la sécurité des Bleus, il était dans le bus lors de la descente des Champs-Elysées", a expliqué sur notre antenne Dominique Rizet, consultant police-justice pour BFMTV, de source policière. 

Compte tenu du caractère exceptionnel de l'événement, l'Elysée a mobilisé l'ensemble de ses collaborateurs disponibles, a indiqué la présidence à BFMTV. C'est dans ce cadre qu'Alexandre Benalla a pu "exceptionnellement sortir des prérogatives qui lui sont désormais assignées". 

Une situation pas si exceptionnelle puisqu'Alexandre Benalla a également travaillé lors de l'entrée au Panthéon de Simone Veil, le 1er juillet dernier. Une présence confirmée par l'Elysée. 

Au sein du palais présidentiel, Alexandre Benalla a organisé selon des informations recueillies par BFMTV la venue de Tom Cruise le 14 juillet, ainsi que celles des enfants dans la cour de l'Elysée pour la fête de la musique. 
L.A., avec le service police-justice de BFMTV