BFMTV

Alexandre Benalla de nouveau mis en examen, notamment dans l'affaire du selfie avec une arme

Alexandre Benalla

Alexandre Benalla - BFMTV

Alexandre Benalla a une nouvelle fois été mis en examen ce jeudi dans le cadre de l'affaire du selfie armé, a-t-on appris ce jeudi de source judiciaire.

Alexandre Benalla a écopé mercredi de nouvelles mises en examen, pour d'autres violences en marge des manifestations du 1er-Mai et pour l'épisode du selfie le montrant avec une arme, a indiqué une source judiciaire.

Au terme de son audition démarrée dans la matinée au tribunal de grande instance de Paris, l'ex-collaborateur de l'Elysée est ressorti du bureau des juges avec de nouvelles mises en examen pour "immixtion dans l'exercice d'une fonction publique" et "violences volontaires en réunion sans incapacité", des faits qui concernent l'épisode du Jardin des Plantes, et pour "port et détention non autorisés d'armes de catégorie B", s'agissant du selfie avec un pistolet, a détaillé la source judiciaire qui confirmait des informations du Parisien.

Un selfie daté d'avril 2017

Un selfie daté d'avril 2017 montrant cet ancien chargé de mission de l'Élysée une arme à la main, en compagnie de deux hommes et d'une serveuse, avait été révélé par Mediapart en septembre dernier. Alexandre Benalla avait expliqué qu'il s'agissait d'un pistolet à eau, mais une note de Tracfin indique que l'ex-chargé de mission élyséen avait dépensé 1.035 euros dans une armurerie parisienne, la semaine précédent la prise de cette photo.

Cet ancien proche d'Emmanuel Macron est déjà mis en examen pour des violences sur manifestants le 1er-Mai dernier, et il est mis en cause pour usage frauduleux de passeports diplomatiques. 

Jeanne Bulant avec AFP