BFMTV

"Wonder Woman", "Mandibules": quels seront les films disponibles au cinéma à la réouverture des salles?

Le Palmashow dans "Mandibules"

Le Palmashow dans "Mandibules" - Memento

Les films sortis à la veille du second confinement seront de nouveau disponibles à partir du 15 décembre. Des oeuvres inédites sortiront dans la foulée, dès le 16 décembre.

Les cinémas pourront rouvrir le 15 décembre. Comme cela avait été annoncé au début du mois de novembre, les films sortis la veille du second confinement seront de nouveau disponibles à partir de cette date.

Promis à un beau succès avant le confinement, Adieu les cons d'Albert Dupontel figure parmi les films qui ressortiront le 15 décembre. Il sera accompagné par la comédie potache 30 jours max de Tarek Boudali, autre grand succès du cinéma français en cette année difficile (1,4 million d'entrées), le drame électrisant Drunk avec Mads Mikkelsen et Petit Vampire, film d'animation de Joann Sfar.

Les longs-métrages sortis le 28 octobre, et qui n'ont bénéficié que de deux journées d'exploitation, auront droit à une seconde chance le 15 décembre. Sont concernés ADN, drame intimiste de Maïwenn sur ses racines algériennes, et Garçon Chiffon, premier film de Nicolas Maury (Hervé dans Dix pour cent) sur les errances professionnelles et sentimentales d'un jeune homme pathologiquement jaloux, et Miss, sur le destin d'un homme voulant devenir Miss France.

Sous les étoiles de Paris, drame aux allures de conte avec Catherine Frot en sans-abri redécouvrant la vie grâce à un jeune garçon rencontré dans la rue, ressortira lui aussi dans les salles. Poly, film pour enfants de Nicolas Vanier avec Julie Gayet et Patrick Timsit, d'après l'oeuvre de Cecile Aubry, ressortira aussi.

Deux, le film réalisé par Filippo Meneghetti qui représentera la France aux Oscars en 2021, bénéficiera aussi d'une nouvelle sortie à partir du 15 décembre. Sorti en février dernier, Deux raconte une histoire d'amour secrète entre deux voisines septuagénaires. Léa Drucker joue la fille de l'une d'entre elles. Le film avait été très bien accueilli par la critique mais n'a fait que 49.000 entrées en France, selon les chiffres de l'organisme spécialisé CBO Box Office.

Le retour des Américains et de Quentin Dupieux

Des films inédits débarqueront au cinéma à partir du 16 décembre. Wonder Woman 1984 avec Gal Gadot (le 16) et Sacrées Sorcières de Robert Zemeckis (le 23) représenteront les blockbusters américains, qui ont tous déserté l'affiche cette année (à l'exception de Tenet de Christopher Nolan). Prévu le 23 décembre, Les Croods 2 est décalé au 27 janvier. Les fans de Dreamworks pourront se consoler avec Les Trolls 2.

Le cinéma américain sera également représenté le 30 décembre par Sound of Metal, drame musical avec Riz Ahmed. Un film projeté en septembre au festival de Deauville et précédé d'une excellente réputation. Le drame Falling de Viggo Mortensen est également daté au 30 décembre, tout comme le polar Sons of Philadelphia avec Matthias Schoenaerts.

Le cinéma français aura de nombreuses propositions audacieuses à soumettre aux spectateurs. Le 16 décembre sortira Mandibules, la nouvelle comédie déjantée de Quentin Dupieux portée par le Palmashow et une Adèle Exarchopoulos plus loufoque que jamais. Le réalisateur d'Au poste raconte les mésaventures de deux crétins découvrant une mouche géante dont ils vont essayer de tirer profit.

Deux autres films très ambitieux seront disponibles le 23 décembre. Adapté du roman à succès de Fabcaro, Le Discours raconte l'histoire d'un homme qui doit donner un discours au mariage de sa sœur et attend un texto de son ex. Transposer à l'écran la prose de Fabcaro, à l'humour complètement absurde et pince sans rire, est un véritable défi.

Le polar urbain Bac Nord de Cédric Jimenez, avec Gilles Lellouche, Francois Civil, Karim Leklou et Adèle Exarchopoulos, sortira le même jour. Ce film d'action musclé, doté d'un budget de 13,2 millions d'euros, s'inspire d'un véritable scandale survenu en 2013 où deux policiers des quartiers Nord de Marseille ont été arrêtés pour trafic de stupéfiants. Parmi les autres films français à sortir figurera aussi Villa Caprice de Bernard Stora, avec Patrick Bruel et Niels Arestrup.

Les amateurs de cinéma d'animation pourront aussi découvrir dans les salles Le Peuple Loup, inspiré de contes irlandais, 100 % Loup, sur des loups-garous, et l'adaptation cinématographique de Violet Evergarden, qui a déjà rencontré un grand succès au Japon.

Ce calendrier devrait s'enrichir dans les prochaines heures. Plusieurs films annoncés pour novembre et début décembre, comme le film fantastique La Nuée, lui aussi très attendu, n'ont pas encore de date de sortie et pourraient être programmés fin décembre. Prévu en novembre, la comédie musicale Little Zombies, sur un groupe de rock japonais, sortira le 16 décembre.

Les salles, qui réclamaient de pouvoir maintenir leurs séances du soir, cruciales pour leur rentabilité, ont obtenu gain de cause: "un système d'horodatage pourra permettre l'organisation des représentations en fin de journée", a précisé mardi soir Emmanuel Macron.

Le président a également remercié le monde de la culture, qui s'estimait oublié depuis le début du nouveau confinement et la fermeture des salles de spectacle. "Nous soutenons tous les acteurs de la culture qui ont tenu, innové, su trouver de nouveaux publics dans ce contexte si difficile", a salué le chef de l'Etat. "Nous avons besoin d'eux (...) La culture est essentielle à notre vie de citoyennes et citoyens."

https://twitter.com/J_Lachasse Jérôme Lachasse Journaliste BFMTV