BFMTV

TPMP: un supporter du PSG "piégé" et "menacé" porte plainte contre C8

"Touche pas à mon poste", sur C8

"Touche pas à mon poste", sur C8 - C8

Ce supporter du PSG s'est retrouvé devant le Parc des Princes vêtu d'un maillot de l'OM. Il accuse la chaîne de tromperie et réclame 50.000 euros de dommages et intérêts.

La blague ne passe pas. Un fan du PSG a été la cible de la supercherie d'une chronique de Camille Combal, le trublion de Cyril Hanouna dans l'émission Touche pas à mon poste, diffusée sur C8. La blague consiste à demander à un supporter devant le Parc des Princes d'enfiler un maillot le plus vite possible les yeux bandés.

S'il est annoncé que c'est le t-shirt de Neymar qui est en jeu, la "victime" se retrouve en fait vêtu de celui de l'OM - rival historique du PSG - et met parfois du temps avant de s'en rendre compte.

En septembre 2017, l'un des supporters devient l'acteur principal de l'une de ces séquences, diffusée et rediffusée dans l'émission et sur les réseaux sociaux. Mais selon les informations de Buzzfeed, cela ne l'amuse plus du tout. Et pour cause, ce fan parisien explique au site vivre depuis "un véritable calvaire", le poussant à porter plainte contre la chaîne.

"Je ne pensais pas que ça pouvait prendre cette ampleur. Le jour de la diffusion, j'ai reçu plein de messages moqueurs mais je ne savais même pas de quoi ils parlaient. Jamais on ne m'a dit que tout ça serait diffusé sur C8", déplore-t-il.

La chaîne C8 accusée de tromperie

Se disant "trompé" et "piégé", il a porté plainte contre C8, à qui il réclame 50.000 euros de dommages et intérêts. Pour lui, il était impossible de savoir que la séquence allait être diffusée à une heure de grande écoute. "On m'a proposé de jouer à un jeu pour gagner un maillot de Neymar. À aucun moment on ne m'a dit que c'était pour TPMP, d'ailleurs l'homme qui m'a interrogé portait un manteau Virgin Radio", où travaille également Camille Combal.

Pour son avocat, c'est clair, son client "n'a jamais été mis en capacité d'identifier C8 comme utilisateur final de son image et par voie de conséquence de donner son consentement à la diffusion des images litigieuses", est-il avancé dans la plainte de Me Maati, que s'est procuré Buzzfeed.

"Rires, moqueries et agressions verbales"

Et d'ajouter: "Il n’est pas bon enfant d’exposer une personne anonyme aux rires, aux moqueries et aux agressions verbales sans lui avoir clairement exposé l’objet et les conditions de diffusion de son image et donc de ne pas lui avoir permis d’exprimer librement et de façon éclairée son consentement".

Invité de l'émission Morandini Live, sur CNews, Cyril Hanouna, le présentateur de Touche pas à mon poste, est revenu la plainte du supporter. "Ce garçon est gentil, mais c'est une blague. On a pas les 50.000 euros, on a tout donné au CSA", a-t-il ironisé, faisant référence à ses - nombreux - démêlés avec le gendarme de l'audiovisuel français.

Lucie Valais