BFMTV

Stéphane Guillon dénonce les "méthodes mafieuses" de Cyril Hanouna, le "Kim Jong-il de C8"

Stéphane Guillon sur le plateau du Grand Journal, mercredi 19 octobre.

Stéphane Guillon sur le plateau du Grand Journal, mercredi 19 octobre. - Capture d'écran - Canal +

La brouille entre Cyril Hanouna et Stéphane Guillon se poursuit hors antenne sur les réseaux sociaux, alors que l'humoriste a posté un nouveau message contre "le Kim-Jong-il de C8".

Cyril Hanouna Vs. Stéphane Guillon: troisième partie. Après avoir quitté le plateau du Grand Journal, mercredi soir, pour ne pas avoir à croiser Cyril Hanouna, Stéphane Guillon s'explique sur Twitter. Et le ton n'est plus du tout humoristique. Dans un long message titré "Le Kim Jong-il de C8", le chroniqueur de Salut les Terriens! évoque les "méthodes mafieuses" de l'animateur de TPMP.

Il révèle avoir reçu des "SMS vengeurs et menaçants de la part de Cyril Hanouna depuis des mois", et fait référence à Julien Cazarre, qui avait également eu des échanges aigres avec Cyril Hanouna en début d'année.

"On quitte le divertissement pour des méthodes mafieuses"

Revenant sur l'épisode de mercredi, au Grand Journal, il raconte: "Alors que je suis invité au Grand Journal pour parler de mon spectacle, Cyril débarque et privatise l'antenne (après avoir donné sa parole à la production du Grand Journal qu'il ne le ferait pas)".

"Le Kim Jong-Il de C8 n'aime pas qu'on lui résiste : 'Je passe en force, tout m'appartient, je suis chez moi!', Bref, on quitte le divertissement pour des méthodes mafieuses", explique-il encore.

Mercredi, Stéphane Guillon avait déjà posté un message à l'attention de Cyril Hanouna, qui avait dévoilé le salaire de l'humoriste sur le plateau de Touche pas à mon poste.

Dans ce message vidéo "sur le ton de l'humour et sans méchanceté", Stéphane Guillon lançait:

"Tu dis que c'est moi le champion toute catégorie niveau salaire, que j'arrive en tête et là, je ne suis pas d'accord, Cyril. Je ne veux pas te voler la première place. Le champion, le parrain, le boss, c'est toi! Un contrat de 250 millions d'euros sur 5 ans, 50 patates par an. Chapeau bas, Baba".

Selon le chroniqueur de Salut les Terriens!, ce message lui a valu "trois SMS rageurs", "car ma vidéo d'hier l'a rendu fou furieux". On attend maintenant la riposte de "Baba".

Magali Rangin