BFMTV

Burggraf, Caron, Naulleau, Salamé, Zemmour... : ces "inconnus" révélés par On n'est pas couché

Depuis la création de son talk-show "On n'est pas couché", Laurent Ruquier n'a pas hésité à mettre dans la lumière des chroniqueurs inconnus du grand public.

Depuis la création de son talk-show "On n'est pas couché", Laurent Ruquier n'a pas hésité à mettre dans la lumière des chroniqueurs inconnus du grand public. - FTV

La journaliste Vanessa Burggraf fera ses débuts comme chroniqueuse dans On n'est pas couché sur France 2 ce samedi 27 août. Un nouveau pari pour Laurent Ruquier, habitué à donner leur chance à des "snipers" méconnus du grand public.

Le poste est prisé. Laurent Ruquier le sait. Mais l'animateur-producteur à succès sait aussi parfaitement ce qu'il veut (et qui il veut) quand vient l'heure de renouveler les chroniqueurs de son talk-show On n'est pas couché. Ce samedi 27 août, Vanessa Burggraf reprendra le fauteuil laissé vacant par Léa Salamé à l'issue de la dernière saison. Si la journaliste était bien connue des téléspectateurs de France 24, son nom n'évoquait pourtant rien au grand public qui la découvrira véritablement dans le programme phare des samedis soirs de France 2. Un choix assumé par Laurent Ruquier qui recrute ses snipers avec une technique qui n'a cessé de faire ses preuves et un flair qui, pour l'heure, ne l'a jamais trompé dans l'émission.

En dix ans, On n'est pas couché aura ainsi permis aux téléspectateurs de se familiariser avec des journalistes ou polémistes inconnus avant leur passage dans l'émission. Car si Eric Zemmour, Eric Naulleau, Aymeric Caron, Natacha Polony ou Léa Salamé sont des "figures" du PAF désormais connus de tous, ce n'était pas le cas lors de leur première comme chroniqueur dans ONPC. Dénicheur de talents dans l'âme, Laurent Ruquier avoue fonctionner "à l'instinct" pour choisir ceux qui passeront à la moulinette ses invités le samedi soir.

"J'aime bien faire découvrir les gens"

Lors d'un récent entretien sur Europe 1, l'animateur, qui a choisi d'apporter de nombreuses modifications à son émission cette saison, explique sa façon plutôt simple de procéder. "Je vois quelqu'un, c'est elle, c'est lui,", résume-t-il. Pas de casting, pas de questionnaires. Le coup de coeur et l'instinct suffisent pour choisir celui qui le rejoindra dans son talk-show de France 2, fort de ses 1,5 million de téléspectateurs chaque semaine. 

Concernant sa toute nouvelle recrue Vanessa Burggraf, Laurent Ruquier confiait au Parisien en mai dernier les raisons de ce choix plutôt inattendu: "L'été dernier, en pleine crise grecque, j'étais en Italie et je regardais France 24. Et je suis tombé sur Vanessa Burggraf, que j'ai trouvée excellente. À la fois très belle, mais surtout très politique, très douée pour mener un débat". Et de rappeler ses motivations: "Elle n'est pas aussi connue que d'autres, mais j'aime bien, justement, faire découvrir les gens."

Laurent Ruquier entouré de ses deux chroniqueurs, Vanessa Burggraf et Yann Moix.
Laurent Ruquier entouré de ses deux chroniqueurs, Vanessa Burggraf et Yann Moix. © FTV

Si Laurent Ruquier n'hésite pas mettre "en vitrine" celles et ceux qu'ils repèrent, il lui est arrivé aussi de proposer le poste à des personnalités déjà connues du public. Michel Polac ou Audrey Pulvar font ainsi figures d'exception, car ils étaient des journalistes habitués des plateaux télé avant même leur prise de fonction dans ONPC. Les exceptions qui confirment donc la règle d'un Ruquier conscient d'être attendu au tournant à chaque fois. Beaucoup avait été surpris lors de l'arrivée de Yann Moix en 2015. Mais en un an, l'écrivain à la punchline incendiaire a fait ses preuves et conforté son recruteur dans sa décision.

De l'ombre à la lumière

Pour ces "snipers" méconnus, les années ONPC sont aussi un atout non négligeable sur le CV. Passés de l'ombre à la lumière grâce leur expérience dans On n'est pas couché, les anciens chroniqueurs ont tous bénéficié de leurs popularité acquises dans le talk-show pour poursuivre leur carrière à la télévision.

Grâce à leur notoriété acquise dans l'émission, Eric Zemmour et Eric Naulleau présentent désormais en duo Zemmour et Naulleau sur Paris Première; Natacha Polony a fait un passage au Grand Journal de Canal+ tandis qu'Aymeric Caron s'apprête à redevenir chroniqueur pour France 5 dans C l'hebdo à la rentrée. Léa Salamé sera à la tête d'une émission culturelle Stupéfiant! sur France 2 ainsi que d'une émission politique avec David Pujadas. L'ancienne chroniqueuse du Grand 8, Audrey Pulvar, aura elle sa propre émission culturelle Pop Up à la rentrée sur D8 et concerve son rendez-vous politique sur iTELE. De quoi rassurer Vanessa Burggraf, même si celle-ci a désormais toute le temps de faire ses preuves et n'entend pas chercher le buzz à tout prix pour se faire remarquer.

Sur Europe 1, ce vendredi 26 août (lendemain de l'enregistrement de sa première émission d'On n'est pas couché), la nouvelle recrue, qui se sait "très attendue", expliquait: "On ne m'a pas demandé d'aller vers la polémique. On ne m'a pas demandé de faire le show, de faire du buzz, mais d'être journaliste. Vous pouvez avoir de la personnalité, être très bon journaliste sans nécessairement faire le show. Je reste journaliste à poser des questions droite dans mes bottes, avec mon style et ma manière de faire." Un style et une manière de faire que le grand public s'apprête à découvrir.