BFMTV

A quoi va ressembler la nouvelle saison de On n’est pas couché?

La nouvelle équipe de ONPC

La nouvelle équipe de ONPC - Vincent Capman - FTV

Prime-time, rediffusions, nouvelle durée: voilà ce qui vous attend pour le retour de l'émission On n'est pas couché, qui fait sa rentrée le 27 août.

Qui dit nouvelle saison dit nouvelle formule pour On n'est pas couché, le talk-show mené par Laurent Ruquier sur France 2. L'animateur s'est confié ce vendredi à Télé-Loisirs sur les nombreux changements à prévoir pour cette rentrée.

> En prime-time

Si l'émission sera toujours diffusée le samedi à 23h05, elle sera occasionnellement proposée en prime-time, à 20h50.

"Dans ce cas, bien sûr, il n'y aura pas d'émission de seconde partie de soirée", a précisé Laurent Ruquier. 

D'après ses déclarations, le premier prime arrivera "vite", quinze jours après la rentrée, en septembre. Ces émissions "s'articuleront autour de trois invités principaux, dont un politique". Les artistes, eux, pourront chanter en live.

> Une émission raccourcie 

Côté format, la nouvelle saison d'ONPC se voudra plus courte. "Je souhaite raccourcir l'émission et la faire passer à une durée de 2h30" a expliqué Laurent Ruquier qui déplore que son talk-show dure parfois jusqu'à 3h15. "C'est trop long à mon goût", a-t-il ajouté.

> Une rediffusion dans le weekend 

France 2 proposera également une version raccourcie et remontée de l'émission le dimanche après-midi. Un choix "audacieux" d'après Ruquier, qui voit là une manière de toucher un public différent. "Les gens qui regardent la télé le dimanche après-midi ne sont pas forcément les mêmes que ceux qui la regardent le samedi soir", a-t-il dit.

> Les rubriques et chroniques 

Si le "Flop Ten" disparaît, il sera néanmoins remplacé par "une autre séquence de revue de l'actualité", a dévoilé le présentateur qui souhaite également trouver un nouvel humoriste, Nicolas Bedos étant retenu par un film. "J'ai envie de neuf", a affirmé Ruquier avant d'ajouter que tout n'était pas bouclé et qu'il travaillait sur de nouvelles rubriques. 

> Les débuts de Vanessa Burggraf 

La remplaçante de Léa Salamé devra rapidement faire ses preuves face à Jean-Luc Mélenchon, qui sera l'un des premiers invités. "Lancer quelqu'un de peu connu du grand public, c'est toujours un pari et une intuition. Mais j'ai choisi Vanessa en toute connaissance de cause, pour ses qualités de journaliste et d'intervieweuse", a déclaré le présentateur d'ONPC, confiant.

N.B.