BFMTV

Action ou vérité: quand Jean-Luc Mélenchon fait le show sur TF1

Jean-Luc Mélenchon, invité de l'émission "Action ou vérité" d'Alessandra Sublet

Jean-Luc Mélenchon, invité de l'émission "Action ou vérité" d'Alessandra Sublet - TF1

Parmi les premiers invités de sa nouvelle émission sur TF1, Alessandra Sublet recevra sur son plateau Jean-Luc Mélenchon. Une participation singulière pour l'homme politique du Parti de Gauche qui ne porte pas vraiment ce genre d'émissions dans son coeur, mais n'hésite jamais à s'y rendre.

Si la venue de Leonardo DiCaprio dans le premier numéro d'Action ou vérité ce vendredi soir sur TF1 fait figure d'événement pour la chaîne, celle de Jean-Luc Mélenchon n'en est pas moins surprenante. Mais pour des raisons différentes. A l'instar de JoeyStarr, Philippe Lellouche, Miss France, Michèle Bernier ou Julien Lepers, le fondateur du Parti de Gauche se prêtera au jeu du célèbre "action ou vérité" pour le nouveau talk-show d'Alessandra Sublet. A première vue, pas forcément un terrain sur lequel les téléspectateurs et les inconditionnels de l'ancien candidat à la présidentielle pouvaient s'attendre à le retrouver.

Pas tendre avec les journalistes et les médias en général, Jean-Luc Mélenchon ne l'est pas non plus avec les émissions de divertissement. Il n'a ainsi jamais hésité à dénoncer quand il le pouvait la politique-spectacle à laquelle certains s'adonnent sur le petit écran. Pourtant, l'homme politique de 64 ans n'en sera pas à sa première. Jean-Luc Mélenchon est un habitué des paradoxes et du mélange des genres. Contrairement à certains politiques qui rechignent, par exemple, à se rendre sur le plateau d'On n'est pas couché sur France 2, lui y est déjà allé à de nombreuses reprises.

Jean-Luc Mélenchon dans Touche pas à mon poste!

Rares sont finalement les émissions dans lesquelles Jean-Luc Mélenchon ne s'est pas rendu. On l'a vu dans Grand Journal sur Canal+ ou C à vous sur France 5. L'ancien candidat du Front de gauche s'est déjà confessé sur le Divan de Marc-Olivier Fogiel sur France 3. Les téléspectateurs de D8 avaient même eu la surprise de le voir en 2013 sur le plateau de... Touche pas à mon poste! avec Cyril Hanouna. Sa participation à Action ou vérité, qui vaudra notamment pour une séquence de "tri sélectif" où il devra choisir de garder, jeter ou recycler des personnalités, n'est finalement qu'une demi-surprise. Et elle a un intérêt évident: toucher un autre public, et donc de nouveaux électeurs.

Jean-Luc Mélenchon sur le plateau de "Touche pas à mon poste!" en 2013
Jean-Luc Mélenchon sur le plateau de "Touche pas à mon poste!" en 2013 © D8

"Ne pas faire le bégueule et jouer le jeu"

Comme le confie Alessandra Sublet à Puremédias, une émission de divertissement comme Action ou vérité permet de "parler de politique de manière ludique". Elle permet aussi de montrer un autre visage. "Je pense même qu'il (Jean-Luc Mélenchon, NDLR) va gagner des électeurs avec cette émission. Il s'en sort très bien et ça le rend encore plus chaleureux qu'il ne l'est déjà", avoue l'animatrice de TF1, qui défend la venue des hommes politiques dans ce genre d'émission. "Regardez les audiences d'un homme politique quand il vient dans un talk! Elles sont plus importantes que les émissions politiques avec des politiques."

De son côté, Jean-Luc Mélenchon, le "bon client politique du PAF" défend son choix de venir dans ce genre de programmes où d'autres politiques refuseraient de se rendre. Au Parisien, il confie: "II y a un espace pour la politique dans les émissions de divertissement. Si on s’adapte au cadre, c’est le rêve de pouvoir s’adresser à des gens qui, sans cela, ne vous regarderaient pas." Et à l'idée de devoir faire le show, l'homme assume: "Quand on vient dans ce type d'émission, il ne faut pas faire le bégueule. Je joue le jeu tant que les bornes de la décence ne sont pas franchies." De là à le voir en revanche sur le plateau du Petit Journal, qu'il déteste ouvertement, le chemin est encore long...