BFMTV

Thomas Markle pourrait être appelé à témoigner contre sa fille Meghan

Thomas Markle et Meghan Markle

Thomas Markle et Meghan Markle - Capture d'écran Sun - AFP - Montage BFMTV.com

Père et fille pourraient se retrouver face à face au tribunal.

Thomas Markle témoignera-t-il contre sa fille Meghan? Le père de la duchesse de Sussex est en effet cité comme témoin par le Mail on Sunday, que Meghan Markle attaque en justice. La duchesse de Sussex poursuit en effet le journal pour violation du droit d'auteur et atteinte à la vie privée, après la publication en février 2019 d'une lettre qu'elle a adressée à son père.

Dans cette lettre écrite en août 2018, après le feuilleton sur la venue de son père à son mariage en mai 2018, Meghan Markle reproche à son père son attitude et ses "mensonges". L'homme s'est en effet abondamment confié aux tabloïds, et c'est par ce biais que Meghan Markle a appris que son père avait des problèmes cardiaques l'empêchant de se rendre à son mariage. 

"Intérêt immense et légitime"

Selon le Guardian, le Mail on Sunday fonde sa défense sur le fait que la duchesse de Sussex et les membres de la famille royale "dépendent de la publicité qui est faite sur eux et sur leur vie pour maintenir leurs privilèges". Et qu'elle ne peut donc pas avoir "d'attente raisonnable en matière de vie privée, et que le contenu de sa lettre était privé et le resterait". 

Le tabloïd estime en effet que l'intérêt du public pour la vie privée de Meghan et Harry est "immense et légitime". Selon le journal, Thomas Markle avait tout à fait le droit de se défendre publiquement, et d'exercer sa liberté d'expression en rendant la lettre publique.

D'autant que, selon eux, la duchesse a elle-même orchestré des "fuites" dans le magazine People pour donner sa version à elle. "Il sait comment la joindre. Son numéro n'a pas changé", y expliquait ainsi un "ami de longue date" en février 2019. "Meg a appris qu'il avait eu une attaque et n'a cessé d'appeler et d'envoyer des SMS, jusqu'à la nuit avant le mariage. Des messages du genre 'S'il te plaît décroche. Je t'aime et je suis morte d'inquiétude", assurait cette même source. 

Réparer leur relation

Le Mail on Sunday assure ainsi que le père a décidé de publier la lettre en réaction à cet article, qui l'a blessé. "Thomas Markle avait le droit de dire sa version de ce qui s'est passé entre lui et sa fille, y compris le contenu de la lettre. Elle n'a pas suggéré qu'ils essaient de réparer leur relation". Le journal menace même de produire, si l'affaire va jusqu'au tribunal, que la partie adverse produise les messages envoyés par Meghan Markle à ses amis les autorisant à parler au magazine People.

Pas sûr que cette affaire permette aux Markle père et fille de se rabibocher, même s'ils vivent désormais sur le même continent

Magali Rangin