BFMTV

Meghan Markle attaque en justice un journal ayant publié une lettre écrite à son père

Meghan Markle et le prince Harry le 8 mars 2018

Meghan Markle et le prince Harry le 8 mars 2018 - Ian Vogler - Pool - AFP

La Duchesse de Sussex a pris la décision, ce mardi, d'attaquer en justice le journal britannique Mail on Sunday après que l'hebdomadaire a publié une lettre manuscrite qu'elle avait envoyée à son père, avec qui elle est en froid.

Une "décision inhabituelle" pour le Guardian. Meghan Markle a annoncé, ce mardi, qu'elle allait attaquer en justice l'éditeur du Mail on Sunday, un hebdomadaire britannique, après qu'il a publié une lettre manuscrite qu'elle avait envoyée à son père, avec qui elle est en froid.

La Duchesse de Sussex intente un procès pour "utilisation frauduleuse d'informations privées", "violation du droit d'auteur" et "violation du General Data Protection Regulation (Règlement général sur la protection des données)".

D'après le Guardian, le Mail on Sunday a multiplié les histoires embarrassantes concernant le père de Meghan Markle, Thomas Markle. L'hebdomadaire avait par exemple publié des photographies, mises en scène, où il se rend dans un web café et apprend que sa fille va se marier avec le prince Harry.

"Je suis un témoin silencieux de sa souffrance depuis trop longtemps"

Ce même jour, le Prince Harry a également publié une lettre ouverte sur le site officiel du Duché de Sussex, où il prend la défense de son épouse. S'il assure "croise en la liberté de la presse et le journalisme objectif et véridique", il accuse une partie des médias de "mener des campagnes contre des personnes sans penser aux conséquences".

"Il y a un moment où la seule bonne chose à faire est de se révolter contre cette attitude, parce qu'elle détruit des gens et des vies. Il s'agit tout simplement d'harcèlement qui effraie et réduit au silence. Nous savons tous que c'est inacceptable, à n'importe quel niveau", écrit-il dans le courrier. 

Le Prince Harry, qui se dit être "un témoin silencieux" de la souffrance de sa femme "depuis trop longtemps", conclut sa lettre en liant la situation de Meghan Markle à celle de sa mère, Diana. La princesse est morte dans un tragique accident de voiture, poursuivie par des paparazzi:

"Ma plus grande peur est que l'histoire se répète. J'ai vu ce qui arrive quand quelqu'un que j'aime est utilisé au point qu'il n'est plus traité ou vue comme une vraie personne. J'ai perdu ma mère et maintenant je vois ma femme être abattue par les mêmes forces puissantes". 

Clément Boutin