BFMTV

Les Britanniques divisés sur le retrait du prince Harry et de Meghan Markle

Le prince Harry et son épouse Meghan lors de leur arrivée à la cérémonie des WellChild awards à Londres le 15 octobre 2019

Le prince Harry et son épouse Meghan lors de leur arrivée à la cérémonie des WellChild awards à Londres le 15 octobre 2019 - Toby Melville - Pool - AFP

Des sondages du Daily Mail révèlent les opinions divergentes du peuple britannique face au retrait de Meghan et Harry. Notamment l'indulgence des plus jeunes et la colère des plus âgés.

Que pense le Royaume-Uni du retrait de Harry et Meghan? Alors que le duc et la duchesse de Sussex viennent d'annoncer qu'ils renoncent à leurs obligations protocolaires, plusieurs sondages mettent en lumière le ressenti des Britanniques. Visiblement, plus le public est jeune, plus il les soutient. 

La moitié des Britanniques interrogés pour les besoins d'un sondage commandé par le Daily Mail, soutiennent la décision de Harry et Meghan. Mais un écart se creuse entre les tranches d'âge: une majorité des millenials (âgés de 19 à 37 ans) se déclare en faveur du couple, tandis que la tendance s'inverse du côté des baby-boomers (âgés de 56 à 74 ans). Ainsi, 64% des jeunes leur sont favorables, contre 26% des plus âgés. 

Près d'un tiers des jeunes en faveur de l'abolition de la monarchie

Le prince Harry et Meghan Markle ont annoncé leur désir de s'émanciper mercredi dernier. Ils souhaitent notamment devenir financièrement indépendants et vivre une partie de l'année en Amérique du Nord. D'après les médias britanniques, la reine d'Angleterre n'avait pas été informée de cette décision. Une majorité des personnes interrogées - quel que soit leur âge - pensent qu'elle aurait dû être tenue au courant, mais les jeunes sont moins nombreux: 58% pour les millenials, 89% pour les baby-boomers.

Enfin, 29% des jeunes interrogés pensent que la monarchie devrait être abolie. Ils sont cependant 42% à penser le contraire. Les baby-boomers se montrent plus attachés aux traditions, puisque 73% estiment que la monarchie doit perdurer.

Meghan et Harry vont-ils perdre leur allocation? 

Un précédent sondage, effectué par Yougov et également commandé par le Daily Mail, rapportait vendredi que près de deux tiers des Britanniques (63%) souhaitent que l'allocation versée au couple par le prince Charles leur soit retirée. 13% estiment qu'ils pourraient la conserver, et 24% "ne savent pas". D'après le média britannique, le duc et la duchesse touchent 2,3 millions de livres (2,6 millions d'euros) par an. 

38% pensent que le retrait de Meghan et Harry ne causera "probablement pas" de dommages à la famille royale, et 24% estiment au contraire que cet impact est "probable". Une réunion de crise aura lieu ce lundi à Sandringham entre la reine, Harry, son frère William et leur père Charles. 

Benjamin Pierret