BFMTV

La baby shower virtuelle de Meghan Markle rapporte des milliers d'euros à des oeuvres de charité

Meghan Markle le 11 juillet 2018

Meghan Markle le 11 juillet 2018 - AFP

Sous le hashtag #GlobalSussexBabyShower, des internautes ont lancé une campagne de récolte de fonds afin d'aider les associations préférées de la duchesse.

Près d'un mois après la baby-shower de Meghan Markle à New York, ses admirateurs ont décidé de lui en organiser une seconde... sur Internet. Sous le hashtag #GlobalSussexBabyShower, des internautes ont lancé une fête virtuelle dimanche 31 mars, jour de la fête des mères au Royaume-Uni. 

Sur les réseaux sociaux, les fans du duc et de la duchesse ont ainsi eu l'idée d'une campagne invitant à faire un don aux associations préférées de Meghan, en guise de cadeau de future naissance. Lancée par la personne qui se cache derrière le pseudo @freepeeper, la baby shower en ligne a rapporte plusieurs dizaines de millieurs d'euros à travers le monde.

Des centaines de dons

"Ca a été incroyable de découvrir tout cela lundi matin", a commenté à People Caroline Yates, directrice de l'organisme de bienfaisance Mayhew, qui promeut le bien-être animal et a reçu pas moins de 4805 euros à travers 223 dons. "Nous sommes tellement, tellement reconnaissants envers toutes les personnes qui ont partagé le message sur les réseaux sociaux et ont fait des dons!". 

Camfed, qui oeuvre à réduire la pauvreté en Afrique en favorisant l'éducation et l'autonomie des jeunes femmes, a de son côté récolté pas moins de 10.445 euros par le biais de 268 dons. Une augmentation de 456% par rapport au mois précédent.

Parmi les autres associations qui ont profité de la baby shower 2.0, on retrouve notamment WellChild, Sentebale et ONE25.

D'après plusieurs médias anglophones et spécialistes de la famille royale britannique, Meghan Markle aurait indiqué lors d'un bain de foule dans la ville de Birkenhead en janvier dernier que son bébé était attendu pour le mois d'avril.

Nawal Bonnefoy