BFMTV

Ce que redoute l'archevêque de Canterbury pour le mariage du prince Harry et Meghan Markle

Meghan Markle et le prince Harry à Londres, le 12 mars 2018

Meghan Markle et le prince Harry à Londres, le 12 mars 2018 - Daniel Leal-Olivas - AFP

Dans une interview accordée à ITV, l'arche­vêque Justin Welby s'est confié sur le mariage très attendu du prince William pour lequel il officiera.

Dans (presque) deux mois, le prince Harry et Meghan Markle s'uniront devant les yeux (et les caméras) du monde entier. Un mariage princier qui sera célébré le 19 mai prochain par l'archevêque de Canterbury à la chapelle Saint-George du château de Windsor. Dans un entretien à la chaîne ITV, ce dernier a fait quelques révélations sur cet événement tant attendu.

Avant d'évoquer le mariage, l'archevêque Justin Welby s'est confié sur le baptême et la confirmation de l'actrice américaine Meghan Markle selon le rite de l'Eglise anglicane d'Angleterre le 6 mars dernier. Il décrit cette cérémonie privée, préalable à son mariage avec le prince Harry, de "spéciale, belle, sincère et émouvante". Sans donner davantage de détails, l'archevêque de Canterbury en a simplement profité pour confier qu'il appréciait beaucoup la fiancée du prince Harry, se réjouissant du "privilège" d'avoir pu la baptiser.

"Ce sera leur jour"

Le chef religieux de l'Eglise anglicane a ensuite évoqué la cérémonie du mariage pour laquelle il ne redoute que deux choses: "faire tomber la bague" et "oublier de réciter les voeux dans le bon ordre". Deux erreurs qu'il a déjà commises lors de précédentes cérémonies et dont on peut comprendre qu'il n'aimerait pas les reproduire devant les potentiels 2 milliards de téléspectateurs à travers le monde (il s'agit de l'audience qu'avait réalisé le mariage du prince William et Kate Middleton en 2011).

Si Justin Welby bénéficiera d'une attention particulière à cette occasion, il préfère relativiser: "Les gens ne regarderont que le couple. Ce sera leur jour". Et d'ajouter: "Au coeur de cet événement, il y aura deux personnes qui sont tombées amoureuses l'une de l'autre, qui ont décidé de s'engager mutuellement avec les plus beaux mots et de profondes pensées". L'archevêque de Canterbury conclut en assurant qu'il prépare ce mariage avec Harry et Meghan comme il le prépare habituellement avec n'importe quel autre couple, confiant que tout est cependant à "une échelle infiniment plus grande".

Fabien Morin