BFMTV

Visionnée par 76 millions de foyers, "Lupin" est la série la plus vue sur Netflix au premier semestre

Omar Sy en colleur d'affiche pour la promo de Lupin, série Netflix dont il est le héros

Omar Sy en colleur d'affiche pour la promo de Lupin, série Netflix dont il est le héros - capture d'écran - Netflix

La série d'aventure avec Omar Sy confirme son succès sur la plateforme de streaming, trois mois avant la diffusion de sa deuxième partie.

Succès sans précédent pour une fiction française, Lupin: dans l'ombre d'Arsène confirme son statut en devenant la série la plus vue sur Netflix au premier semestre, rapporte le Hollywood Reporter.

Visionnée par 76 millions de foyers à travers le monde, la relecture de l'oeuvre de Maurice Leblanc séduit presque autant que les deux autres mastodontes de Netflix, La Chronique des Bridgerton (82 millions) et The Witcher (76 millions). En janvier dernier, la plateforme avait estimé à 70 millions le nombre de foyers ayant regardé au moins deux minutes de Lupin.

Le programme avec Omar Sy devance d'autres séries récentes de la plateforme, comme Fate: The Winx Saga (57 millions), Qui a tué Sara? (55 millions), Ginny & Georgia (52 millions) ou encore Cobra Kai (45 millions). A noter que Lupin est concurrencé par le programme mexicain Qui a tué Sara?, devenu récemment le programme non-anglophone le plus regardé aux Etats-Unis.

La suite de Lupin cet été

Relecture contemporaine de l'oeuvre de Maurice Leblanc, Lupin met en scène Omar Sy dans la peau d'Assane Diop, un voleur fasciné par le personnage d'Arsène Lupin. On suit ses aventures dans un Paris moderne, sur les traces des responsables de la mort de son père. La suite sera disponible cet été sur Netflix.

Le succès de Bridgerton ou de Lupin n'ont pas sauvé la mise à Netflix, qui a vu la croissance de sa base d'abonnés payants ralentir au premier trimestre, un signe que la période propice de la pandémie s'achève peut-être pour certaines plateformes numériques.

Netflix a fini le premier trimestre 2021 avec près de 208 millions d'abonnés payants dans le monde (+14%), soit 2 millions de moins que ce que le géant du streaming vidéo avait promis aux investisseurs.

https://twitter.com/J_Lachasse Jérôme Lachasse Journaliste BFMTV