BFMTV

"Lupin 2" emballe la presse anglo-saxonne, moins les Français

Omar Sy dans "Lupin", saison 2.

Omar Sy dans "Lupin", saison 2. - Emmanuel Guimier - Netflix

"Lupin", de retour sur Netflix depuis le 11 juin, enchante toujours les anglo-saxons, conquis par le charme d'Omar Sy, moins la presse française, déçue par cette suite.

Lupin nous a-t-il arnaqué? C'est en substance ce que se demande la presse française, après avoir regardé la deuxième saison de la série-événement sur Netflix.

Auréolée d'un succès inédit pour une série française, Lupin est donc revenue vendredi 11 juin. En France, pourtant, la presse est plus que mitigée à l'égard de cette suite, qui sera elle-même suivie par une troisième partie.

Omar Sy a conquis le New Yorker, qui lui consacre un long article, revenant sur son parcours, et intitulé Le Charme formidable d'Omar Sy. L'acteur a braqué le coeur des Anglo-saxons, et la série bénéficie de cet état de grâce. Le Guardian décrit ainsi Lupin 2 comme "une suite palpitante pour l'escroc le plus charmant de la télévision". Et compare la série à Sherlock de la BBC.

"L'arnaque est totale"

IndieWire, un peu moins emballé, juge cependant que "le charme ultramagnétique d'Omar Sy est encore suffisant pour que cela mérite d'être regardé". Le Hollywood Reporter juge le spectacle "très divertissant", quand USA Today craque pour le "charme pétillant de Sy comme voleur au grand cœur, et la beauté de Paris en toile de fond".

En France, le charme agit beaucoup moins. Série "caricaturale, approximative" pour Le Point, ou "colossale fumisterie" pour Marianne, Lupin 2 souffre d'une "intrigue sans nerfs", de "dialogues creux" et de "personnages sans profondeur" pour Télérama, qui estime que "l'arnaque est totale", malgré "le charisme d'Omar Sy".

Pour les Inrocks, cette suite est "mise en scène comme un mauvais téléfilm, plombée par une interprétation approximative et charcutée par des flashbacks aussi poussifs que dispensables". "Lupin nous aurait-il joué un tour?", se demande le magazine, en conclusion.

Le premier volet de Lupin, sorti en janvier dernier, est selon Netflix l'un des plus gros succès de la plateforme et la première série française à connaître un tel destin. La série a ainsi été vue par plus de 76 millions de foyers dans le monde et a incité les spectateurs dans de nombreux pays, à se plonger dans les aventures d'Arsène Lupin imaginées par Maurice Leblanc au début du XXe siècle. Suivant les traces du premier volet, la nouvelle saison est déjà numéro un du top 10 Netflix dans de nombreux pays.

Magali Rangin