BFMTV

L'affaire Kevin Spacey a coûté 39 millions de dollars à Netflix

Kevin Spacey dans la série "House of Cards"

Kevin Spacey dans la série "House of Cards" - Netflix

Après les accusations d'agressions sexuelles à l'encontre de la star de la série House of Cards, le géant du streaming avait décidé de se séparer de lui. Une séparation qui a eu un coût...

Si Netflix peut se satisfaire d'avoir enregistré un nombre record de nouveaux abonnés au dernier trimestre 2017, le groupe américain a toutefois dû faire face à une "affaire" dont elle se serait bien passée au cours de cette même période. Face aux multiples accusations d'agressions sexuelles contre l'acteur Kevin Spacey, le géant du streaming avait choisi de mettre un terme à sa collaboration avec la star de House of Cards. Un divorce pour ne pas écorner son image, mais qui a eu un prix.

Lors de la présentation de ses résultats financiers du dernier trimestre de l'année 2017, la plateforme de vidéo en ligne a révélé avoir enregistré une charge de 39 millions de dollars pour des "contenus inédits" qu'elle n'a pas souhaité poursuivre. Si Netflix n'a pas précisé l'origine de cette perte, une source a expliqué à CNN que celle-ci était liée à l'affaire Kevin Spacey.

House of Cards a repris sans Kevin Spacey

En se séparant de l'acteur américain, le groupe a en effet interrompu plusieurs projets importants en cours. Netflix a ainsi décidé de suspendre la production de la sixième saison de sa série phare House of Cards l'automne dernier. Le tournage, sans Kevin Spacey, vient seulement de reprendre après plusieurs semaines d'interruption.

Le géant du streaming a également choisi de ne pas diffuser Gore, un film co-produit par et avec Kevin Spacey. Actuellement en post-production, ce long-métrage sur la relation entre un jeune homme et le célèbre écrivain américain parfois sulfureux Gore Vidal devait sortir en 2018.

Fabien Morin