BFMTV

Accusé d'inconduite sexuelle, Kevin Spacey se dit "horrifié" et en profite pour faire son coming out

Kevin Spacey dans la série "House of cards" de Netflix.

Kevin Spacey dans la série "House of cards" de Netflix. - Netflix

Kevin Spacey aurait fait, en 1986, des avances à un jeune acteur de 14 ans. L'acteur de House of Cards assure ne se souvenir de rien.

L'acteur Anthony Rapp (Star Trek Discovery) accuse Kevin Spacey de lui avoir fait des avances sexuelles en 1986, rapporte Buzzfeed US. A l'époque des faits, Anthony Rapp avait 14 ans et Spacey 26. 

Dans une interview, Anthony Rapp explique avoir rencontré Spacey à Broadway lors d'un repas. Quelques jours plus tard, l'acteur, oscarisé depuis pour American Beauty avait invité Anthony Rapp chez lui pour une fête. A la fin de la nuit, Kevin Spacey avait installé le jeune garçon sur son lit et lui avait fait des avances sexuelles en s'allongeant sur lui.

"Il a tenté de me séduire"

"Il a tenté de me séduire", a déclaré Rapp à Buzzfeed. "Je ne sais pas si j'aurais utilisé ce langage, mais j'étais conscient qu'il a essayé de coucher avec moi". 

Anthony Rapp ajoute qu'il s'est rapidement échappé et réfugié dans la salle de bains, avant de quitter l'appartement et de rentrer chez lui. Depuis cette nuit, l'acteur assure n'avoir jamais reparlé avec Kevin Spacey, mais il l'a recroisé sur un tournage en 1993. Anthony Rapp a aussi confié le malaise qu'il ressentait à chaque apparition de Spacey à l'écran. 

Il explique avoir décidé de s'exprimer sur cet épisode après l'énorme scandale mettant en cause le producteur américain Harvey Weinstein et qui est accusé par plus d'une cinquantaine de femmes d'agressions diverses ou de harcèlement, et aussi de plusieurs viols.

Anthony Rapp, qui vivait avec sa mère au moment des faits, a assuré que personne ne trouvait alors à redire de voir un jeune adolescent se rendre à une fête organisée par un acteur. "C'était une autre époque", a-t-il dit.

"Je ne me souviens pas de cette rencontre"

Sur Twitter, Kevin Spacey a répondu au témoignage d'Anthony Rapp: "Je suis pétrifié par cette histoire", a-t-il écrit. "Honnêtement, je ne me souviens pas de cette rencontre [...] Si j'ai agi de la sorte, je lui dois mes excuses les plus sincères pour ce qui a été le comportement inapproprié de quelqu'un en état d'ébriété". 

Après s'être excusé, le comédien de House of Cards est revenu sur sa vie privée: "comme beaucoup de mes proches le savent, j'ai eu de nombreuses relations amoureuses avec des hommes comme des femmes. J'ai aimé et j'ai eu des relations avec des hommes tout au long de ma vie et je choisis désormais de vivre en tant qu'homosexuel. Je veux être le plus honnête et le plus ouvert possible sur ce sujet et cela commence par examiner mon comportement". 

Les déclarations de Kevin Spacey ont suscité aussitôt de vives réactions, certains voyant dans son coming out une tentative cynique de détourner l'attention sur de possibles écarts de conduite à l'encontre d'un adolescent.

"'Oui, j'ai peut-être essayé de violer un gamin de 14 ans quand j'avais 26 ans, mais je suis gay' est une façon de se défendre assez horrible", s'est indigné sur Twitter le commentateur conservateur Ben Shapiro.

J.L.