BFMTV

En cure de désintoxication, Harvey Weinstein est un mauvais élève "dans le déni"

Harvey Weinstein à Los Angeles en février 2013

Harvey Weinstein à Los Angeles en février 2013 - Alexandra Wyman - Getty - AFP

Le magnat d'Hollywood, accusé de harcèlement, d'agression sexuelle voire de viol par une soixantaine de femmes, est suivi par un thérapeute dans l'espoir de se débarrasser de son addiction sexuelle. Or, pour l'instant, le producteur ne se montrerait pas très assidu.

Que devient Harvey Weinstein? D'après plusieurs médias américains, le producteur américain est actuellement soigné dans un centre de désintoxication afin de vaincre ce qu'il appelle lui-même "ses démons", à savoir son addiction sexuelle. C'est dans un établissement situé dans l'Arizona que le producteur de 65 ans est allé se réfugier. Mais s'il y passe ses journées, il rentre tous les soirs à son hôtel.

En rehab, le magnat d'Hollywood accusé de harcèlement, d'agressions sexuelles et de viols ne serait pas un patient modèle. D'après une personne traitée dans le même centre, Harvey Weinstein serait un jour arrivé avec un quart d'heure de retard avant de s'endormir sur sa chaise, ne se réveillant que pour répondre à son téléphone, pourtant interdit. Le tout, pendant que d'autres malades se confiaient sur leurs propres addictions. 

Il demande une seconde chance

Une autre source indique qu'il ne participe plus aux groupes de parole. On imagine qu'il est difficile pour le producteur de se livrer alors qu'une enquête est en cours sur son comportement. Il serait désormais suivi de façon individuelle avec un thérapeute, en permanence à ses côtés.

Pour le moment, Harvey Weinstein serait dans le déni et assure être victime d'une conspiration, et qu'il n'a jamais ni agressé ni violé quelqu'un. Le producteur, qui estime n'avoir qu'une "addiction au sexe", a demandé à ce qu'on lui offre une seconde chance une fois guéri.

N.B. avec Cédric Faiche