BFMTV

Comment la chanson du Witcher est devenue virale sans être disponible officiellement

Henry Cavill dans "The Witcher"

Henry Cavill dans "The Witcher" - Netflix

En quelques semaines, la chanson de The Witcher, série diffusée depuis le 20 décembre sur Netflix, est devenue un mème et l'objet de nombreuses reprises. Sans être sur aucune plateforme de streaming de façon officielle.

"Toss a coin to your Witcher, oh valley of plenty, oh valley of plenty"... Difficile de trouver une chanson plus virale que celle-ci, en ce début d'année. Elle est tirée de la série Netflix The Witcher. Un peu comme le Libérée, délivrée de La Reine des neiges, elle s'incruste dans les esprits dès la première écoute, pour ne plus en sortir.

Ce morceau, intitulé Toss A Coin To Your Witcher (Jette un sou au Sorceleur, en français) interprété par un poète et barde du nom de Jaskier, à la fin du deuxième épisode de cette première saison, sur Netflix depuis le 20 décembre. La chanson conte les aventures épiques du héros, à la manière d'une chanson de geste médiévale.

En l'espace de quelques semaines, la mélodie s'est imposée auprès des fans de la série, souvent aussi fans de la saga littéraire et/ou des jeux vidéo. Et même auprès de ceux qui se sont découragés au bout de quelques épisodes, un peu perdus dans l'histoire foisonnante imaginée par l'auteur polonais Andrzej Sapkowski, et portée à l'écran par Lauren S. Hissrich.

"La chose la plus irritante"

Il faut dire que cette balade se révèle particulièrement entêtante, une fois qu'on l'a entendue. De l'aveu même de Joey Batey, l'acteur qui interprète Jaskier et la chanson en question, "c'est la chose la plus irritante que j'ai jamais entendue. C'est tellement entraînant. Tout le monde l'écoute depuis un peu plus d'une semaine maintenant et le fredonne. Je l'ai eu dans la tête pendant huit mois", a-t-il déclaré dans une interview à Men's Health fin décembre

La chanson composée par deux autrices de musique de films, Sonya Belousova et Giona Ostinelli, passionne tellement qu'il existe une version sur YouTube, permettant de l'écouter en boucle pendant une heure. Sur Twitter, les messages se multiplient, témoignant de la viralité de la chanson. 

Une pétition circule également sur Reddit, réclamant que le morceau soit disponible sur Spotify. Car c'est là toute la force de cette musique: être devenue un phénomène sur les réseaux sociaux alors qu'on ne peut l'écouter quasiment nulle part. En tout cas pas de façon officielle. Comme l'a précisé Giona Ostinelli sur son compte Instagram, le 27 décembre dernier: 

"Seulement quatre morceaux ont été publiés jusqu'ici sur notre compte Soundcloud officiel". Toss a coin to your Witcher y a été écouté plus de 900.000 fois depuis le 6 décembre. "Tout ce que vous entendez sur YouTube, poursuit-elle, et tous ces morceaux qui se prétendent "officiels" sont en fait des fuites de mauvaise qualité et dans certains cas, des musiques qui n'ont rien à voir avec nous ou avec la série."

Ni sur Spotify ni sur iTunes

Netflix, qui n'a peut-être pas pris la mesure de la viralité du morceau, ne l'a mis à disposition sur aucun site de streaming. Toss a coin to your Witcher n'est donc ni sur Spotify, ni sur iTunes, ni sur YouTube.

Pourtant, assure la compositrice, "La bande originale est prête et nous avons hâte de la sortir. Cependant, il n'y aucune date de sortie pour le moment, car c'est Netflix qui décide si elle sort ou non. (...) N'hésitez pas à dire à Netflix sur leurs réseaux sociaux à quel point vous avez hâte d'écouter la bande originale de The Witcher!"

Cela n'a pas empêché Toss a coin to your Witcher de devenir un mème, dès le lendemain de la diffusion de The Witcher sur Netflix, comme le note le site know your meme. Dès le 21 décembre, évoque le site, un premier tweet sur la chanson est relayé 1.200 fois et liké plus de 3.000 fois. La machine est lancée. 

Depuis, les reprises ne cessent de fleurir sur les réseaux sociaux. Le morceau inspire manifestement nombre de métaleux à cheveux longs, qui s'identifient sans doute à Geralt de Riv, héros de la série incarné par le musculeux Henry Cavill. Plus improbable, une chorale russe s'est aussi emparée de la chanson. Sans oublier les remix, les reprises au ukulélé, au piano, au violon...

Netflix et les créateurs de la série n'avaient peut-être pas prévu que les internautes soient si créatifs et s'emparent de la série avec autant de ferveur.

Magali Rangin