BFMTV

C'est quoi The Witcher, la nouvelle série événement de Netflix?

The Witcher

The Witcher - Netflix

La série d'heroic fantasy, tirée de la saga littéraire du Polonais Andrzej Sapkowski, arrive sur Netflix ce 20 décembre.

Annoncé comme un nouveau Game of Thrones, The Witcher, série d'heroic fantasy de Netflix, arrive ce vendredi sur la plateforme. Son héros, un grand gars très costaud, aux longs cheveux blancs et aux yeux étranges, est campé par l'ex-Superman, le musculeux Henry Cavill.

Comme Game of ThronesThe Witcher - Le Sorceleur, en français - est tiré d'une saga littéraire écrite dans les années 1980 par l'auteur polonais Andrzej Sapkowski. L'auteur a imaginé un univers peuplé de goules, d'elfes, d'ogres, de gnomes, et de monstres en tous genres, dans lequel évolue son héros, Geralt de Riv, le fameux sorceleur. 

La saga du Sorceleur est née en 1986 - 10 ans avant Game Of Thrones - dans le magazine polonais Fantastyka, à l'occasion d'un concours. L'auteur s’inspire "des mythologies slave, nordique et antique et des contes populaires pour mieux les détourner par l’ironie et en y abordant des problématiques contemporaines", selon les éditions Bragelonne qui le publient en France.

Mythologie slave, nordique et antique

Un peu moins prolifique que l'Américain George R. R. Martin, Andrzej Sapkowski a publié dans les années 1990 huit livres - six romans et deux recueils de nouvelles - consacrés à Geralt de Riv. La saga du Sorceleur a été traduite en trente-quatre langues et s'est vendue à plus de 15 millions d'exemplaires. Elle a inspiré des bandes dessinées, une précédente série en Pologne et un film au début des années 2000. Et surtout trois jeux vidéos - qui ont magnifiquement prolongé l'immersion dans l'univers du Witcher - ainsi qu'un jeu de rôle.

Contrairement à son homologue britannique, Andrzej Sapkowski n'est pas associé au scénario de la série de Netflix. "Je ne suis impliqué dans aucune adaptation, que ce soit la première ou la dernière", a-t-il ainsi déclaré à un site portugais. Celui qui n'avait jamais imaginé, plus jeune, devenir un écrivain, s'est cependant prêté au jeu de la promotion pour Netflix.

C'est quoi un sorceleur?

Le sorceleur est une sorte de tueur à gage qui parcours le Continent - le Westeros local - à la poursuite des ogres, goules et vampires qui y pullulent. Ce personnage étrange, est un mutant qui a évolué sous l'action combinée de la magie, d'un entraînement commencé dès l'enfance et d'un élixir. Avec ses yeux qui lui permettent de voir dans le noir, ses capacités de guerrier et ses pouvoirs de mage, il est un meurtrier parfait. Inquiétant, peu loquace et mystérieux, il inspire la haine. "Le sorceleur est détesté de façon quasi unanime par toutes les espèces du Continent", explique Henry Cavill.

Il n'est pas le seul héros de cette saga, qui s'attache également à deux personnages féminins, Yennefer de Vengerberg (Anya Chalotra), une magicienne, et la princesse jeune Ciri, Cirilla de Cintra (Freya Allan), petite-fille de la reine Calanthe. Le destin de ces trois personnages est bien sûr lié.

Le nouveau Game of Thrones, vraiment?

Univers médiévalo-fantastique sombre et boueux, sanglants combats à l'épée, sexe... il est tentant de vouloir comparer The Witcher à Game of Thrones. D'autant que les fans de la série de HBO, sont désormais sevrés de leur dose de morts violentes. "Ce n'est pas Game of Thrones”, a pourtant prévenu showrunneuse de la série, Lauren S. Hissrich, interrogée dans le magazine espagnol de jeux vidéos Hobby Consolas, et qui a dû expliquer à longueur d'interviews en quoi The Witcher est différent de GoT

"Je pense que cette série comporte plus de magie. Nous voulions créer pour Netflix une série qui parle aux gens avec des points de vue différents, des perspectives différentes, des problèmes politiques et des styles de vie différents. Une série accessible à toutes sortes de publics", a-t-elle indiqué.

Elle ajoute cependant avec humour: "Quand on me demande 'Est-ce que ce sera le prochain Game of Thrones?', je me dis, 'espérons que la série aura autant de succès!". Je rêve que The Witcher se poursuive saison après saison, et ait autant de fans. Ceci étant dit, je pense que la comparaison s'arrête là.", a-t-elle ainsi déclaré à Variety.

De la magie et de la politique, donc. Et aussi de la violence et du sexe. Là encore, la créatrice de la série se désolidarise de Game of Thrones. "Il y a beaucoup de brutalité et un côté sombre, certes. Pour moi on peut en avoir autant qu'on veut, tant que cela reste contrebalancé par de l'amitié, de la romance, du sexe, de la magie et de l'humour." Et puis on peut s'attacher aux personnages principaux, sans craindre de les voir mourir en cours de série (coucou Ned Stark).

En tout cas Netflix mise sur The Witcher: Avant même la diffusion de cette première saison de huit épisodes, la deuxième saison avait déjà été annoncée. 

Magali Rangin