BFMTV

Comment La Reine des Neiges a conquis le public avec une chanson

Elsa, l'une des héroïnes de "la Reine des neiges", long-métrage de Disney, sorti en 2013.

Elsa, l'une des héroïnes de "la Reine des neiges", long-métrage de Disney, sorti en 2013. - Disney

La Reine des Neiges, inédit en clair, est diffusé ce lundi soir sur M6. L'occasion de se remettre à fredonner Libérée, délivrée, la chanson qui a contribué au succès de ce Disney.

Tout ce qu'elle voulait, c'est un bonhomme de neige. La Reine des Neiges a conquis bien plus que cela. Le dessin animé sorti en 2013 est, à ce jour, le plus gros carton de Disney (1,274 milliard de dollars-au box office mondial). Depuis trois ans, des hordes de petites filles avec diadème et cape, entonnent Libérée, délivrée, en levant le poing.

Car la bande originale du long-métrage n'est sans doute pas étrangère à son succès. En 3 minutes 44, la chanson phare de La Reine des Neiges a envahi les cours de récré et est entrée dans les têtes avec l'efficacité d'une chanson-velcro. Au grand désespoir de certains parents qui sont pris de convulsion quand ils l'entendent.

"Désolée pour les chansons"

A tel point que la réalisatrice Jennifer Lee a confié au Hollywood Reporter en décembre 2014, un an après le raz-de-marée Reine des neiges, raser un peu les murs quand elle croise des parents. "Il y a un an, expliquait-elle, quand les gens réalisaient qui je suis, il disaient 'Oh, j'adore les chansons! On les chante tout le temps'. Maintenant c'est plutôt genre 'Oui, on écoute toujours ces chansons'. Je suis passée de 'merci' à 'désolée", expliquait-elle avec humour.

Oscar et top des charts

Anaïs Delva, l'interprète de la chanson en français a même été (gentiment) sommée dans 50 minutes inside, de s'excuser auprès des parents au bord de la crise de nerf. "Je m'excuse profondément auprès de tous les foyers qui n'en peuvent plus d'entendre Libérée, délivrée en boucle. Mais vous rendez vos enfants heureux, donc faites-le quand même", a-t-elle lâché dans un grand sourire.

Pourtant, tout avait bien commencé. Début 2014, la chanson écrite par Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez (les auteurs de Let it go, son titre en V.O.) remportent l'Oscar de la meilleure chanson originale. Le titre est également nommé aux Golden Globes. Et la chanson est alors la première de Disney à se classer au Bilboard Hot 100 américain.

C'est le premier morceau que les deux auteurs ont composé pour le dessin animé. Ils l'ont écrite en une seule journée. Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez se sont inspirés à la fois de classiques de Disney, comme La petite sirène et la Belle et la bête, et des chanteuses Lady Gaga et Adele.

Hymne féministe

Si Demi Lovato en a livré une reprise, la chanson a été écrite pour Idina Menzel, comédienne de Broadway, qui double Elsa, l'héroïne tourmentée de La Reine des Neiges. La chanson a été adaptée dans près de 80 langues et dialectes, du bengali à l'hébreu, en passant par le vietnamien.

Libérée, délivrée, n'est pas seulement une chanson au titre accrocheur. Elle marque un tournant dans le film, le moment où Elsa assume ses pouvoirs ("libérée, délivrée, je ne mentirai plus jamais"), après s'être cachée pendant des années. La chanson sonne un peu comme un hymne féministe, qui a peut-être inconsciemment séduit les fillettes, sans doute aussi touchées par le très efficace marketing de Disney.

Magali Rangin