BFMTV

Rose McGowan se réjouit de l'arrestation imminente de Harvey Weinstein

Rose McGowan à Los Angeles en 2017 -

Rose McGowan à Los Angeles en 2017 - - Matt Winkelmeyer - Getty Images North America - AFP

De nombreuses plaintes ont été déposées au civil, à New York et Los Angeles, mais son inculpation serait la première contre le producteur multi-oscarisé.

Sept mois après les premières accusations d'abus sexuels contre lui, l'ancien producteur de cinéma Harvey Weinstein va se livrer à la justice ce vendredi 25 mai à New York, ont annoncé plusieurs médias américains, à la joie de plusieurs figures du mouvement #MeToo, dont Rose McGowan. 

Ni la police, ni le procureur de Manhattan n'ont confirmé ces informations. Aucun détail n'a été donné sur l'heure de sa probable inculpation vendredi, qui devrait être ultra-médiatisée. L'avocat de Harvey Weinstein, Ben Brafman, a décliné tout commentaire.

Ronan Farrow, un des journalistes qui a révélé en octobre dernier les agissements du producteur de 66 ans, raconte dans un article publié dans The New Yorker les dessous de cette arrestation imminente. Selon lui, les charges contre Weinstein sont fondées sur les allégations de deux femmes, dont l'actrice Lucia Evans. Celle-ci accuse le producteur de l'avoir obligée à lui faire une fellation en 2004. 

"Nous avons fait un pas de plus vers la justice"

Weinstein a toujours nié avoir eu des rapports sexuels "non consentis". Depuis les premières révélations contre lui à l'automne 2017, plus d'une centaine de femmes, dont les actrices Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow, Rose McGowan ou Asia Argento, ont affirmé qu'il avait abusé d'elles sexuellement, des accusations qui vont du harcèlement au viol.

De nombreuses plaintes ont été déposées au civil, à New York et Los Angeles, mais son inculpation serait la première contre le producteur multi-oscarisé. Interrogée par Variety, Rose McGowan s'est réjoui de l'arrestation imminente de Harvey Weinstein:

"J'avais perdu espoir de voir notre violeur rendre des comptes devant les tribunaux. Aujourd'hui, nous avons fait un pas de plus vers la justice."

"C'est super cathartique pour beaucoup de victimes"

Depuis le début du scandale Weinstein, Rose McGowan s'est investie dans une sorte de croisade contre le producteur et ses proches sous le hashtag RoseArmy (l'armée de Rose), et est très impliquée dans la défense du droit des femmes. 

Elle a également publié Debout, un livre dans lequel elle raconte sa vie et les agressions sexuelles qu'elle a subies. Elle était une toute jeune actrice de 23 ans vue notamment dans Scream, lorsqu'elle a été agressée sexuellement par Harvey Weinstein dans une chambre d'hôtel. En 1997, les juristes de Weinstein ont passé un accord amiable de 100.000 dollars avec Rose McGowan.

"C'est super cathartique pour beaucoup de victimes", a également réagi Tarana Burke, fondatrice du #MeToo. "Nous assistons peut-être à un changement dans la façon dont les affaires de violences sexuelles sont traitées".

J.L. avec AFP