BFMTV

Roman Polanski: sa fille aînée vole à son secours après la polémique

Morgane Polanski, le 26 janvier 2017

Morgane Polanski, le 26 janvier 2017 - Patrick Kovarik - AFP

Morgane Polanski, 24 ans, a publié un message sur Instagram dans lequel elle rend hommage à son père, qui a préféré renoncer au poste de président des César 2017.

Levée de boucliers du clan Polanski. Il y a une semaine, Roman Polanski annonçait qu'il renonçait à la présidence des César, en raison du tollé provoqué par sa nomination.

L'occasion pour sa fille de 24 ans d'adresser une lettre "au père le plus génial qu'une fille puisse souhai­ter", dans laquelle elle a rappelé le "merveilleux homme" qu'est le réalisateur.

"Une inspi­ra­tion et un exemple pour nous tous"

"Seuls ceux qui ne savent pas et ne se sont pas rensei­gnés sur ce dont ils parlent auront des mauvais mots à ton égard", a écrit sur Instagram dimanche, Morgane Polanski, la fille ainée du cinéaste.

"Pour nous, privi­lé­giés de t'avoir dans nos vies, nous te soutien­drons toujours. Je ne dis pas cela parce que tu es mon papa: tu es l'être humain le plus fantas­tique que j'aie pu rencon­trer. Une inspi­ra­tion, un modèle et un exemple pour nous tous. Si un jour, je pouvais être ne serait-ce que la moitié de l'être humain que tu es, cela me serait suffi­sant. J'aime­rais que les gens puissent te voir comme moi je te vois, mais la plupart des gens ne mériteraient proba­ble­ment pas de te connaître", a conclu la comédienne qu'on a pu voir dans la série Vikings.

Il y a une semaine, Mathilde Seigner, épouse de Roman Polanski, avait déjà utilisé le réseau social pour faire part de sa colère. "Je me suis réveillée dans la forêt loin de la méchan­ceté et la bêtise humai­ne… et du mensonge", avait-elle écrit en légende d'une vidéo dans laquelle on pouvait voir des arbres.

Plusieurs associations avaient lancé une pétition à la suite de la nomination du réalisateur. En cause, la polémique concernant une affaire de crime sexuel sur une mineure de 13 ans datant de 1977.

Lily Rose Depp et Paris Jackson 

Le réalisateur est toujours poursuivi par la justice américaine. Roman Polanski n'a jamais remis les pieds aux Etats-Unis depuis. La Pologne a récemment refusé de rouvrir la procédure d'extradition du cinéaste, et la victime, Samantha Geimer a réclamé à plusieurs reprises l'abandon des poursuites contre lui.

Morgane Polanski n'est pas la première enfant de star à voler au secours d'un parent. En mai dernier, Lily Rose Depp affichait elle aussi sur Instagram, son soutien à son père, accusé alors d'avoir battu sa femme Amber Heard, dont il est désormais divorcé. Le mois suivant, la fille de Michael Jackson clamait, sur Twitter, l'innocence de l'artiste, accusé d'attouchements sur des mineurs.

Romain Iriarte