BFMTV

Quand Paris Hilton se compare à Lady Diana

Paris Hilton

Paris Hilton - Loic Venance - AFP

L'héritière de la fortune Hilton, dans un long entretien accordé à Marie-Claire, évoque son admiration pour la princesse Diana, leur "élégance" commune et son soutien envers le président américain.

Argent, voyages, travail, opinions politiques et ligne de parfums. Dans un portrait pour Marie-Claire, Paris Hilton se confie sur un large éventail de sujets: son accession à la célébrité en 2003 par le biais d'une vidéo intime publiée contre son gré, la présidence de Donald Trump (un ami de la famille)... L'héritière des hôtels Hilton revient sur son parcours, ses regrets, son admiration pour Lady Diana et monte au créneau pour défendre le chef d'État américain.

Présentée par le magazine américain comme "la femme plus bosseuse du milieu", la star mène effectivement sa carrière haut la main. Puisque que les années de télé-réalité - et de surmédiatisation - semblent derrière elle, elle se consacre à ses 18 lignes de produits (dont 25 parfums qui auraient rapporté 3 milliards de dollars dans le monde), ses propres hôtels et son job de DJ (ses performances à 1 million de dollars la soirée - environ 850.000 euros - font d'elle la femme DJ la mieux payée au monde). Malgré tout, Paris Hilton estime ne pas recevoir la reconnaissance qu'elle mérite.

"Je serai toujours jugée"

Selon la star, sa réputation reste entachée par le scandale qui l'a révélée au grand public. Cette fameuse vidéo serait la seule chose qui l'empêcherait de se mesurer aux femmes qu'elle admire, Lady Diana en tête:

"Ça me fait vraiment mal, parce que toute ma vie j'ai admiré la princesse Diana, toutes ces femmes merveilleuses et élégantes, et j'ai le sentiment que (Rick Salomon, le petit ami avec qui elle a tourné la vidéo) m'a empêché d'avoir cela", regrette-t-elle dans les colonnes du magazine. "J'aurais pu être comme ça, mais à cause de cette vidéo, je serai toujours jugée et perçue comme les gens me perçoivent à cause d'un moment intime entre mon petit ami et moi. J'aurais voulu ne jamais le rencontrer."

Donald Trump, un homme "gentil", "respectueux" et "doux"

Interrogée sur Donald Trump, Paris Hilton revient sur ce qu'elle a affirmé il y a quelques mois. Celle qui expliquait en novembre avoir voté pour le candidat républicain assure finalement n'avoir pas voté du tout. Et malgré ses accointances avec le millionnaire, elle dénonce certaines de ses déclarations, notamment lorsqu'il a comparé les mexicains à des "violeurs" et des "criminels": "J'adore les gens d'ici et je pense qu'on ne devrait pas parler d'eux comme ça", explique Paris Hilton lors d'un déplacement professionnel au Mexique. Elle estime néanmoins qu'il sera un bon président:

"Je le connais depuis que je suis toute petite. Et il a toujours été si gentil, si respectueux et si doux", assure-t-elle.

De fait, l'héritière se montre indulgente face aux propos sexistes et vulgaires tenus par Donald Trump en 2005, qui ont ressurgi durant sa campagne: "J'ai entendu des mecs dire les choses les plus folles du monde, parce que je suis toujours entourée de mecs, et je les écoute parler", excuse-t-elle.

En revanche, Paris Hilton réserve un jugement un peu plus sévère aux femmes qui accusent le président américain d'agression sexuelle: "Je pense qu'elle cherchent juste à attirer l'attention et à devenir célèbres", juge l'ancienne star de télé-réalité.

Benjamin Pierret