BFMTV

Donald Trump choque en postant une vidéo sur Twitter dans laquelle il se bat violemment contre CNN

Une nouvelle fois, le président des Etats-Unis a fait part de son aversion pour les médias américains en détournant une vidéo pour se mettre en scène en train de rouer de coups CNN.

A chaque tweet, Donald Trump semble pousser le curseur toujours plus loin. Dans sa guerre contre les médias américains, le président des Etats-Unis ne ménage pas ses tweets. Après avoir récemment insulté des journalistes de la chaîne NBC, Donald Trump a cette fois pris pour cible la chaîne d'information américaine CNN, qu'il accuse de donner des "fakes news", de fausses informations après que la chaîne a dû retirer un de ses articles qui affirmait que le Congrès américain enquêtait sur des liens éventuels entre l'entourage de Donald Trump et un fonds d'investissement russe.

Après avoir proposé dans une tweet posté ce dimanche 2 juillet de rebaptiser CNN en "Fraud News FNN", le président américain a choqué une partie de l'opinion dans un autre message accompagné cette fois d'une vidéo.

Dans cette vidéo datant de 2007, Donald Trump assiste au bord du ring à un combat d'exhibition de catch à Detroit avant de mettre à terre Vince McMahon, promoteur à succès de combats de catch, sous les yeux de 80.000 spectateurs. Cette fois, le président américain a détourné sa propre vidéo en collant le logo de CNN sur le visage de l'homme qu'il frappe et met violemment à terre.

La guerre entre Trump et les médias américains

Le tweet de Donald Trump a provoqué une vague de colère et d'indignation sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes accusent notamment le chef d'Etat américain de prôner la violence.

La chaîne CNN a réagi de son côté en partageant la vidéo postée par le président américain accompagnée de ce message prononcé par la porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah H. Sanders: "Le président n'a jamais encouragé ni fait la promotion de la violence d'aucune sorte. Bien au contraire."

La chaîne américaine a par la suite publié un communiqué, dans laquelle elle déclare que c'est "un triste jour que celui où le président des Etats-Unis encourage la violence contre les reporters". 

Depuis son entrée en campagne, le président américain n'a cessé d'entretenir une relation ultra-conflictuelle avec les médias. Et sa façon d'utiliser les réseaux sociaux a été vivement critiquée. Mais Donald Trump a lui-même tenu à défendre samedi son usage de Twitter... dans une nouvelle rafale de tweets.

"Les médias d'informations faux et frauduleux travaillent dur pour convaincre les Républicains et les autres que je ne devrais pas utiliser les réseaux sociaux - mais souvenez-vous, j'ai gagné l'élection de 2016 avec des interviews, des discours et les réseaux sociaux", a écrit le président sur Twitter. "Je devais battre les #FakeNews, et je l'ai fait. Nous allons continuer à gagner!", a-t-il ajouté.

Trump défend son usage des réseaux sociaux

Accusé par ses détracteurs de ne pas se comporter de manière présidentielle, Donald Trump a répliqué, également sur Twitter: "Mon usage des réseaux sociaux n'est pas présidentiel - il est "présidentiel d'une façon moderne"", reprenant son grand slogan de campagne "Make America Great Again!" ("Rendons sa grandeur à l'Amérique!").

Donald Trump avait conclu sa journée de samedi en attaquant de nouveau la presse lors d'un rassemblement à Washington. "Les médias faussaires ont tenté de nous empêcher d'arriver à la Maison-Blanche mais je suis président et ils ne le sont pas", a-t-il déclaré. Avant d'ajouter: "Les médias malhonnêtes ne nous empêcheront jamais de réaliser nos objectifs pour notre grand peuple américain", a lancé Donald Trump. "Le fait est que la presse s'est détruite elle-même parce qu'elle est allée trop loin".

Fabien Morin et Liv Audigane, avec AFP