BFMTV

Présidentielle: Jean-Marie Bigard lance un appel aux maires pour réunir 500 signatures et "foutre un sacré bordel"

Jean-Marie Bigard.

Jean-Marie Bigard. - Joël Saget

Dans une vidéo, l'humoriste Jean-Marie Bigard en appelle aux maires qui voudraient bien le parrainer en vue de l'élection présidentielle de 2022.

"Allez 500 signatures pour foutre un sacré bordel". L'humoriste Jean-Marie Bigard n'a semble-t-il pas renoncé à ses ambitions présidentielles. Dans une vidéo publiée ce mardi sur son compte Twitter, il lance ainsi un appel aux maires de France, susceptibles de le parrainer en vue de l'élection présidentielle de 2022.

"Quel kif ce serait d'avoir mes 500 signatures avant tout le monde. Ca, ce serait du sport! Je m'adresse à tous les maires de tous les villages, toutes les villes: donnez-moi votre signature".

"500 signatures", c'est le nombre de parrainages de maires nécessaire pour pouvoir être candidat à une élection présidentielle en France.

"Je ne jette pas l'éponge"

Jean-Marie Bigard avait déjà évoqué ces 500 signatures lors de son spectacle à l'Apollo Théâtre à Paris, le 20 juin dernier. Alors qu'on le croyait retiré de la course électorale à venir, l'humoriste avait lancé:

"Je ne me suis pas retiré, simplement c’est un vrai sport et donc quand tu n’en as pas fait depuis longtemps j’ai dit qu’on était mieux dans les tribunes". Ajoutant "Mais je ne jette pas l’éponge, je suis ravi de faire peur à cette bande d’enculés".

Quelques jours auparavant, il avait en effet déclaré dans une interview au magazine Society et dans un élan de lucidité:

"J'y connais rien en politique. J’ai jamais voulu en faire. Je me ferais déchiqueter si je rentrais sur le terrain. Je préfère gueuler en tribune".

Jean-Marie Bigard s'était déclaré "intéressé" par l'aventure présidentielle, fin mai après avoir, selon ses dires, reçu un appel d'Emmanuel Macron. L'humoriste pense représenter "un danger potentiel" pour le président.

Magali Rangin