BFMTV

Pourquoi la nouvelle Miss Martinique ne pourra pas participer au prochain concours Miss France

Elue Miss Martinique en juillet dernier, Jade Voltigeur ne pourra pas participer au concours Miss France 2018 en décembre prochain.

Elue Miss Martinique en juillet dernier, Jade Voltigeur ne pourra pas participer au concours Miss France 2018 en décembre prochain. - Instagram

Alors qu'elle vient d'être élue Miss Martinique, Jade Voltigeur a appris qu'elle serait remplacée en décembre prochain au concours Miss France 2018. Explications.

Une petite entorse au règlement qui lui coûte sa place. Le 21 juillet dernier, au Grand Carbet du Parc Culturel Aimé Césaire à Fort-de-France, Jade Voltigeur était élue Miss Martinique et pouvait alors rêver de succéder à Alicia Aylies au titre de Miss France. Mais les rêves de la jeune femme auront été de courte durée. La Miss de 18 ans ne pourra finalement pas défendre ses chances lors de la prochaine cérémonie du concours Miss France 2018 à Châteauroux, comme elle l'a confirmé sur les réseaux sociaux.

"Bonsoir à tous! Je suis aujourd'hui dans une situation pas évidente, explique Jade Voltigeur sur Instagram. C'est pour cela que je tiens à vous remercier pour votre soutien. Ceci n'est pas une destitution mais un remplacement lors du show Miss France".

Un tatouage dissimulé

Alors pour quelles raisons Jade Voltigeur ne pourra pas concourir lors de la prochaine cérémonie Miss France? Pour un tatouage à l'omoplate qu'elle avait dissimulé jusque-là avec du maquillage, alors que le règlement du comité Miss France interdit les tatouages "voyants" et les piercings pour toutes les candidates. Pourtant, comme le rapporte Martinique 1ère, le comité de Miss Martinique était pourtant au courant de la présence de ce tatouage, mais il n'a pas empêché la jeune femme de participer à l'élection.

Si Jade Voltigeur n'est pas destituée et peut notamment garder les prix remportés avec sa couronne, elle ne sera donc pas présente aux côtés des autres Miss régionales le 16 décembre prochain au Mach 36 de Déols, près de Châteauroux. Elle sera remplacée par sa première dauphine, Laure-Anaïs Abidal.

Fabien Morin