BFMTV

Out d'or: Camille Cottin livre un discours en faveur de la PMA pour toutes

La comédienne Camille Cottin sur le tapis rouge de Cabourg, le 17 juin 2017.

La comédienne Camille Cottin sur le tapis rouge de Cabourg, le 17 juin 2017. - CHARLY TRIBALLEAU / AFP

La comédienne, héroïne homosexuelle dans la série Dix pour cent, était invitée à remettre le prix de la création artistique, lors de cette cérémonie qui met à l'honneur la communauté LGBTI.

"Cette cérémonie est très importante parce qu'elle ancre notre désir à tous de mettre fin aux discriminations et d'oser espérer qu'un jour, elle ne sera plus nécessaire", débute la comédienne. Camille Cottin était invitée des Out d'or, cérémonie organisée par l'Association des journalistes LBGTI (AJL), qui récompensait, mardi 19 juin, la visibilité de la communauté LGBTI en France, dans les médias, sur la scène publique ou artistique.

Celle qui incarne l'héroïne homosexuelle de la série française Dix pour cent, devait ainsi remettre le prix de la meilleure création artistique, catégorie qui a récompensé Eddy de Pretto pour son album Cure et Soufiane Ababri pour ses séries Bed Work et Haunted Lives.

Lors de son discours de remise de prix, Camille Cottin s'est accordée une "petite digression": "J’ai été très honorée d’interpréter le personnage d’Andréa dans Dix pour cent. Je crois que c’est la première lesbienne du PAF, à 20h30 en chaîne hertzienne, qui n’est ni droguée, ni folle, ni maléfique, ni bipolaire, ni zoophile (…). En tout cas, c’est une héroïne, une femme à laquelle on a envie de s’identifier, moi en tout cas".

La comédienne en a aussi profité pour annoncer que son personnage "sera encore là en troisième saison" de Dix pour cent, annoncée pour la fin de l'année 2018.

"Comme c’est à 20h30 et que c’est de la télé, il semble que les aventures d’Andréa aient accroché aussi les enfants. Parce qu’il m’a été rapporté que dans les cours d’écoles, les CM2 débriefaient le jeudi matin, parce que c’est diffusé le mercredi, et qu’ils disaient qu’ils étaient trop dégoûtés parce qu’elle se tapait n’importe qui, alors que la belle Colette lui proposait de fonder une famille", a-t-elle conté.

Et de conclure, sous les applaudissements du public: "Donc peut-être qu’Andréa a influencé la jeune génération à militer pour la PMA, et ça c’est bien !"

Lucie Valais