BFMTV

Nicolas Bedos étrille le discours "indigne" d'Emmanuel Macron qui "se tripote comme s'il fêtait son Bac"

Nicolas Bedos à la 27e cérémonie des Molières, en avril 2015.

Nicolas Bedos à la 27e cérémonie des Molières, en avril 2015. - Thomas Samson - AFP

Au lendemain des résultats du premier tour de l'élection présidentielle, l'humoriste Nicolas Bedos a exprimé son sentiment, pointant notamment du doigt le discours du candidat du parti "En marche!".

Arrivé en tête du premier tour de l'élection présidentielle avec 23,5% des voix ce dimanche 23 avril, Emmanuel Macron est le grand gagnant de ce premier tour de scrutin avant la prochaine échéance qui l'opposera à Marine Le Pen. Après l'annonce des résultats, le candidat du parti "En Marche!" a tenu un long discours devant ses militants, rassemblés Porte de Versailles à Paris. Mais son discours n'a visiblement pas convaincu Nicolas Bedos, qui l'a fait savoir à sa manière sur les réseaux sociaux.

"Qu'on présente d'urgence des auteurs à notre fringant candidat, a lancé le comédien, humoriste et ancien chroniqueur-snipeur d'On n'est pas couché. Il mérite de meilleurs textes. La république aussi."

"Une choquante frivolité"

"Au delà des longueurs et de l'inouïe faiblesse du style, son discours d'hier soir était indigne du moment, ces formules de victoires follement prématurées, d'une choquante frivolité face à la gravité de l'enjeu, poursuit Nicolas Bedos."

Dans son message publié ce lundi 24 avril et largement partagé sur la Toile, le fils de Guy Bedos rappelle que "le FN casse la baraque". Avec cynisme, le réalisateur de M. & Mme Adelman étrille alors Emmanuel Macron: "Une grande partie des électeurs portent le deuil d'une élection, la classe politique toute entière titube en ne sachant même plus à quel taulier se vouer. Et le gars se tripote comme s'il fêtait son Bac."

En conclusion, Nicolas Bedos lance alors un appel aux "plumes orphelines qui seraient intéressées" pour déposer leur CV auprès du candidat à la présidence de la République française.

F.M.