BFMTV

Véronique Sanson: "Johnny Hallyday était un petit peu jaloux de moi"

Véronique Sanson dans "Stupéfiant!"

Véronique Sanson dans "Stupéfiant!" - Capture d'écran YouTube - France 2

Selon la chanteuse, le rockeur n'appréciait pas beaucoup de voir une femme écrire et composer ses propres chansons.

Véronique Sanson n'était visiblement pas l'amie de Johnny Hallyday. Lundi soir dans Stupéfiant!, la chanteuse s'est confiée à Léa Salamé sur les rapports qu'elle a entretenus avec Eddy Mitchell et Johnny Hallyday au cours de sa carrière. Si elle loue le premier, "un mec bien", "un musicien" qu'elle "adore", elle explique qu'elle était moins proche du second:

"Johnny était inaccessible... et puis en plus, je pense qu'il était un peu jaloux de moi (...) Parce que je faisais ma musique, parce que je suis musicienne, parce que je jouais du piano, que je jouais de la guitare, que je composais de la guitare..."

"Ça piquait son orgueil qu'une femme compose, écrive, lui qui n'écrivait pas ses chansons?", lui demande Léa Salamé. "Oui, voilà", répond l'interprète du Paradis blanc, qui vient de fêter ses 70 ans sur scène. Le chanteur, disparu à 74 ans en décembre 2017, "pouvait être très macho", poursuit Véronique Sanson. Tout comme Eddy Mitchell, selon elle: "Ils sont tous machos!"

Benjamin Pierret